L’armée espagnole arrive en renfort à Barcelone

militaire barceloe coronavirus

Des militaires seront déployés ce jeudi pour la première fois en Catalogne dans le cadre de l’opération de lutte contre la propagation du coronavirus.

L’opération Balmis arrive en Catalogne. Depuis dimanche l’armée espagnole est déployée sur le territoire espagnol pour effectuer différentes tâches, souvent dans le cadre sanitaire.

A Barcelone les unités militaires vont réaliser des travaux de désinfection du port de la ville et de l’aéroport El Prat. « La Catalogne est la deuxième région la plus touchée par le Covid-19 et les membres des forces armées effectueront des tâches de désinfection dans le port et l’aéroport de Barcelone, tout comme ils l’ont fait tout au long de cette semaine dans les infrastructures critiques de l’ensemble du territoire » a expliqué le chef d’état-major de la défense (JEMAD), le général Miguel Ángel Villarroya, lors d’une allocution officielle à Madrid.

Opposition

Même si c’est pour effectuer des actions sanitaires, le gouvernement catalan indépendantiste se déclare totalement opposé à l’arrivée des soldats. Le conseiller catalan de l’intérieur opine que « la solution n’est pas militaire pour lutter contre le coronavirus« . Gabriel Rufian, le porte parole de la gauche indépendantiste, réclame lui  « moins de police et de militaires qui patrouillent et plus d’argent pour la santé publique ».

2.622 militaires sont actuellement déployés sur l’ensemble du territoire espagnol pour désinfecter des structures et assurer la sécurité de lieux sensibles comme les centrales nucléaires.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales