Une pétition pour un moratoire sur le paiement des loyers en Espagne

par Nico Salvado
coronavirus espagne

Une pétition demande au gouvernement de suspendre le paiement des loyers pendant la crise du coronavirus.

Durant la crise économique de 2008, les expulsions locatives ont traumatisé l’Espagne. Une tragédie qui a donné naissance au collectif pour le droit au logement et au mouvements des Indignés. Des initiatives populaires qui se sont directement traduites par l’élection d’Ada Colau à la mairie de Barcelone. L’ancienne porte-parole de l’association « Plateforme pour le logement » avait alors fait de l’arrêt des expulsions locatives l’alpha et l’oméga de sa campagne électorale.  La protestation des Indignés a également donné vie au parti politique Podemos, aujourd’hui au pouvoir en Espagne en coalition avec les socialistes.

Pétition

Selon l’organisation mondiale du travail, le COVID-19 détruira mondialement 25 millions d’emplois. La crise économique de 2008 avait mis au chômage 22 millions de travailleurs. L’ampleur de l’impact de ce virus est probablement inédit et coupe le souffle. Des collectifs de citoyens interpellent les pouvoirs publics pour mettre en place un moratoire sur le paiement des loyers. Le syndicat des locataires de Catalogne et de Madrid lance une pétition sur change.org à destination du gouvernement espagnol.

« Nous demandons au gouvernement de suspendre immédiatement le paiement du loyer et des fournitures de base (électricité, eau et gaz) pour les personnes qui perdent leurs revenus pendant la crise. Nous sommes l’un des États d’Europe où le pourcentage de nos revenus est le plus élevé pour le paiement du logement. Si les loyers ne sont pas suspendus pendant la durée de l’épidémie, de nombreuses familles et de nombreuses petites entreprises seront au bord du gouffre et forcées de ne pas payer leurs loyers. » explique le texte de la pétition

En cas de refus du gouvernement, le collectif menace d’organiser des mouvements de protestations pour aider les locataires en situation d’expulsion.La pétition a déjà reçue près de 12.000 signatures et se trouve ici.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales