L’armée espagnole en renfort pour surveiller le confinement

armèe espagnole confinement

L’armée espagnole patrouille désormais au côté de la police pour veiller au bon déroulement du confinement.

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense espagnols annoncent conjointement des patrouilles mixtes : militaires et policiers ensemble. Le but est de fournir un renfort militaire dans les endroits où le manque de police se fait sentir pour vérifier que le confinement contre le coronavirus soit respecté.

Le ministère de l’intérieur précise qu’en cas de verbalisation ou de garde à vue, c’est uniquement un agent de police qui pourra agir.

L’opération a commencé aujourd’hui et mobilise 6.282 militaires. Le déploiement est visible dans les îles espagnoles, les enclaves africaines et les frontières.  Cependant, avec l’activation de l’état d’urgence, l’armée peut intervenir dans l’ensemble du pays. Le général Miguel Ángel Villarroya, chef de l’état major, indique que le ministère de l’intérieur espagnol coordonnera les effectifs et les enverra dans les prochains jours, partout oú les besoins sont nécessaires.

Opération Balmis

Simultanément, l’armée continue son opération Balmis qui consiste à désinfecter les infrastructures et les maisons de retraites. L’armée participe également aux transports des cadavres et des malades. Les forces militaires montent également des hôpitaux temporaires. La possibilité de construire un hôpital militaire à la fira de Barcelone est à l’étude.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales