Coronavirus: une aide financière pour les locataires et les entreprises en Espagne

coronavirus espagne

L’Espagne décrète une batterie de mesures sociales urgentes pour faire face à la crise exceptionnelle que vit le pays suite au confinement décidé pour freiner la propagation de coronavirus

Le gouvernement espagnol annonce la création d’un bouclier social pour faire face à la crise économique dérivée de la situation générée par le Covid-19.

Le vice-président en charge des affaires sociales Pablo Iglesias a annoncé que pendant les six prochains mois, il ne sera plus possible pour un propriétaire d’expulser un locataire suite à un défaut de paiement. Par ailleurs, si un bail prend fin pendant que l’Espagne se trouve sous le régime de l’état d’urgence, le contrat est automatiquement renouvelé pendant une durée de 6 mois et sans aucune possibilité d’augmentation du loyer.

Dans le même esprit, il ne sera plus possible de couper l’eau, le gaz ou l’électricité suite à des factures impayées. Une mesure active pendant toute la durée de l’état d’urgence. Une fois cette période achevée, pour les foyers se trouvant dans une situation précaire, le gouvernement épongera les dettes des citoyens à hauteur de 900 euros par mois concernant les loyers et 200 euros mensuels pour les factures d’énergies.

Crédits et indemnités chômage

Par ailleurs, le gouvernement ouvre un crédit destiné aux personnes qui se retrouvent au chômage technique en raison de la crise du Covid19.  Un crédit à taux zéro qui devra être remboursé sur une durée de 6 à 10 ans.

Les personnes précaires se retrouvant au chômage suite à un licenciement dû à la crise du coronavirus pourront bénéficier d’une prestation chômage exceptionnelle de 440 euros mensuels même sans avoir suffisamment cotisé préalablement.

Moratoire sur les cotisations sociales

Pendant les six prochaines mois, les petites et moyennes entreprises et les « autonomos » pourront repousser le paiement les charges sociales de leurs employés. Le gouvernement étudie aussi la possibilité de délais de paiement pour les loyers commerciaux.

Des nouvelles mesures qui s’ajoutent à celles annoncées au début de la crise du coronavirus. Le 17 mars dernier, le gouvernement a ouvert une ligne de crédit de 100 milliard d’euros, dont il se portera garant. Une réforme destinée à assurer les besoins en trésorerie des entreprises à l’arrêt mais aussi à rassurer les marchés internationaux.

De son côté, la Generalitat de Catalunya verse une aide pouvant atteindre les 2000 euros pour les travailleurs indépendants qui peuvent justifier d’une baisse significative de leurs revenus en mars 2020 par rapport à mars 2019 et vient d’annoncer des aides pour les travailleurs indépendants et PME du secteur touristique.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales