Déconfinement Barcelone : les salles de sport préparent leur réouverture

par Colombe Freynet
club de sport coronavirus espagne

Fermés au public depuis le 15 mars, confinement oblige, les salles de sport, gymnases et piscines ne rouvriront que sous des conditions d’hygiène très strictes. Bien que la date ne soit pas encore précisée, les clubs espèrent une réouverture entre juin et septembre et s’y préparent avant le feu vert des autorités de santé. Voici à quoi ils pourraient ressembler après le confinement.

Pourra-t-on utiliser les machines normalement ?

Selon la FNEID (Fédération Nationale des Entreprises et Installations Sportives) l’idée serait de supprimer 30% des installations pour garantir une séparation minimale de 1,5 mètre entre les machines et leurs utilisateurs. Selon un document de travail soumis au Conseil supérieur des Sports les capacités d’accueil habituelles du public seront également réduites et une attention particulière sera accordée à la fréquence de désinfection des surfaces à contact élevé (accueil, comptoirs, matériel de formation, machines).

Aura-t-on accès aux vestiaires et aux douches ?

Les vestiaires seront limités à 50% de leur capacité d’accueil habituelle pour respecter la distance sociale de 1,5 mètre comme à l’extérieur. Il sera d’ailleurs recommandé de venir directement en tenue de sport. Pour la même raison, une douche sur deux pourrait être coupée si elles sont collectives. Les séchoirs à cheveux et à mains ne pourront plus être utilisés. Enfin, les distributeurs d’eau et lavabos seront coupés au profit de l’usage de bouteilles individuelles.

Les cours de sport collectifs se dérouleront-ils normalement ?

Concernant les cours en groupe, la proposition est de limiter la capacité des salles, en laissant un espace minimum de deux mètres par participant en dehors de l’enseignant. Les séances pourraient aussi être écourtées de sorte à garantir vingt minutes de nettoyage général de la salle entre deux cours.

Les piscines et les spas pourront-ils rouvrir en même temps que les gymnases ?

Probablement pas. Didier Tournon, créateur de la chaîne d’instituts de beauté French Kiss à Barcelone estime que “s’il est confirmé que le virus se transmet dans l’eau, alors on devra interdire complètement le jacuzzi. On ne rouvrira pas le spa non plus”. Pour ce qui est des piscines municipales, à titre d’exemple, la mairie de Saragosse estime qu’il est “peu probable” qu’elles rouvrent avant l’été. En effet il s’agirait surtout d’éviter les grandes affluences dans les bassins. Le grand plongeon n’est donc pas pour demain.

Qu’en est-il des coachs individuels qui ne pourront pas respecter les distances de sécurité ?

Les entraîneurs personnels devront garder une distance de 1,5 mètre avec leurs élèves, en évitant tout contact avec eux. Bien entendu, il semble difficile de faire respecter une telle mesure. On a également du mal à imaginer les sports de combat, tels que la boxe ou les arts martiaux, sans contact physique.

Pourra-t-on faire du sport en extérieur ?

Le gouvernement espagnol a annoncé qu’à partir du 2 mai prochain, la pratique du sport individuel ou avec les personnes d’un même foyer de confinement serait autorisée à l’extérieur du domicile. Cette mesure n’a, pour l’instant, pas de statut officiel. Les détails de cette ouverture au sport devraient être concrétisés ce mardi 28 avril.

Le défi est colossal pour les 4.650 gymnases qui se partagent 2,300 milliards de chiffres d’affaires chaque année en Espagne. Les différents acteurs du secteur, selon la revue spécialisée Palco23 souhaiteraient jouer la prudence et proposer de repousser le début de la reprise en septembre. Le Conseil supérieur des Sports du ministère de la santé pourrait permettre au clubs de rouvrir à la mi-juin. Une mauvaise date pour les gymnases. Ils soulignent que la période estivale est en général compliquée pour le secteur, qui accuse traditionnellement des désinscriptions massives en juillet et août. En revanche, l’optimisme réside dans le besoin vital de faire du sport après une quarantaine.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales