Visiter Barcelone en trois jours

par Article partenaire

Barcelone est une ville mythique où il faut être allé au moins une fois et où on aime revenir à tous le âges de la vie. La petite colonie romaine est devenue une grande métropole européenne qui sait jouer sa partition sur la scène mondiale.

Trois jours suffisent pleinement pout découvrir la ville. Mais, mieux vaut préparer son séjour pour ne rater aucun des lieux incontournables et éviter les files d’attente. Et pour cela, il est prudent de réserver les tickets d’entrée à l’avance, selon ce que l’on veut voir, notamment, avec Hellotickets.fr

Ces lieux sont de trois sortes.  Selon qu’on privilégie la Barcelone culte, la Barcelone festive ou la Barcelone catalane.

Tout l’art d’un séjour réussi à Barcelone consiste donc à bien doser la part de chacune pour en faire un cocktail personnel au goût inoubliable. Et qu’on peut faire varier de séjour en séjour.

Que voir à Barcelone : la Barcelone culte

Les meilleurs monuments à voir : Le circuit Gaudi

C’est la Barcelone façonnée pour toujours par le génie d’Antonio Gaudi y Cornet. Gaudi ! L’architecte de la Sagrada Familia, du parc Guëll, de la Pedrera ou de la casa Batllo qui sont l’expression la plus achevée de son art. Lieux emblématiques qu’il faut absolument voir.

Un art organique, tout en courbes et en enchevêtrements, à l’image de la nature dont il s’inspire. Comme s’en sont inspirés tous les artistes de la mouvance à l’origine de l’Art Nouveau.

Mais, Gaudi a su lui donner un tour absolument génial.

  • Le Parc Guell : haute saison, de 7h30 à 20h30. Plein tarif sur place : 10 €
  • Casa Batllo : de 9h à 20h. Plein tarif sur place de 25 € à 37 € (visite théâtralisée).
  • La Pedrera : haute saison, de 9h à 20h30. Plein tarif sur place : 22 €.

Les musées Joan Miro et Pablo Picasso

Et pour mieux encore en apprécier l’originalité, il ne faut pas manquer d’aller confronter ses impressions à celles que suscitent ces autres monuments artistiques que sont Joan Miro et Pablo Picasso.

Le premier, roi du surréalisme, au musée de la Fondation Miro, parc de Montjuic.  Le second, star mondiale des artistes-peintres, au musée qui lui est consacré, carrer Montcada, et qui rassemble plus de 4000 de ses œuvres.

  • Le musée Joan Miro : haute saison, de 10h à 20h. Plein tarif sur place : 13 €.
  • Le musée Picasso : de 10h à 19h. Fermé le lundi. Plein tarif : 12 €

Suivre un circuit préétabli et prendre un guide

A ces lieux incontournables, on peut ajouter les ruelles du quartier gothique. De ce fait, pour bien profiter de ses visites, il est préférable de suivre un circuit préétabli, accompagné d’un guide, que ce soit en bus, à vélo ou à pied. Comme, par exemple :

  • Tour à pied « spécial Picasso », visite des lieux fréquentés par Picasso : 36 € (entrée musée compris).
  • Barcelona Bus Turistic, deux circuits, 42 arrêts, passage tous les 6 à 20 mn, guide dans chaque bus : 30 € pour un jour ou 40 € pour deux jours.
  • Bus Hop On – Hop Off avec visite de la Casa Batllo : 54,50 €

 

Que faire à Barcelone : la Barcelone festive

Les plages

Bien souvent, c’est la première image que l’on a de Barcelone. Celle de la douceur de vivre et de la fête. Du soleil. De la mer. Des plages. Et tout cela, à moins de 2 h par avion quand on habite Paris. Parmi les plus belles plages, on a le choix entre la Barceloneta, la Mar Bella, la Nova Icaria, la Bogatell et la Sant Sebastia. Chacune avec sa personnalité propre. Attention, l’été, elles peuvent être bondées à l’heure du bain. Surtout la Barceloneta.

« Food and drinks »

Après la plage, les lieux de détente où déguster des plats typiques comme le pan con tomate ou une fideucia, accompagnés de mojitos et de tapas, sont innombrables. Une des options les plus prisées est de se rendre dans l’un de ces splendides « rooftops », comme celui de l’hôtel Condes, Passeig de Gracia, qui offre un panorama unique sur la sagrada familia ou la Pedrera.

Et si on préfère se composer soi-même un de ces plats, le mieux est sans doute d’aller faire son marché à la Boqueria, à partir de la Rambla, et d’en revenir avec des ingrédients tous plus appétissants les uns que les autres. Mais, on peut aussi y aller, rien que pour voir.

Les divertissements

Il y a toujours quelque chose à faire à Barcelone. Aller en boîte, par exemple. Il y en a pour tous les goûts. De la plus branchée, comme le Bling bling, carrer de Tuset, à la plus cool comme le Moog, carrer de l’Arc del Teatre.

Shopping

Bien évidemment, on peut aussi assister un concert, visiter une exposition ou tout simplement faire du shopping. Pour ça, le mieux est de se rendre Plaça de Catalunya, puis de faire les boutiques Passeig de Gracia ou Portal del Angel.

 

Meilleurs circuits d’un jour hors Barcelone : la Barcelone catalane

Mais, Barcelone n’est pas que Barcelone. C’est aussi une région dont elle est la capitale. Et il serait bien dommage de ne pas profiter de son séjour pour ne pas aller faire un tour dans un des hauts lieux de son arrière-pays.

Plages, musée et abbaye

Là, trois destinations possibles, si on ne veut y consacrer qu’un seul jour. On peut aller, par exemple, lézarder sur une des plages de la Costa Brava, du côté de Gérone. Et cela, avant ou après, avoir visité la surprenante maison-musée de Salvador Dali à Cadaqués ou l’austère abbaye bénédictine de Montserrat.

  • La Costa Brava et Gérone : à 100 km de Barcelone, en direction de la France.
  • La maison-musée de Salvador Dali : Cadaques – Portlligat, à 171 km de Barcelone, au nord de Gérone, haute saison, de 9h30 à 21h, plein tarif 14 € (réservation obligatoire).
  • L’abbaye de Montserrat : à 60 km de Barcelone, basilique de 7h30 à 20h, musée de 10h à 17h45, audio guide, plein tarif 16 €.

Barcelone for ever

On ne fait pas que venir et revenir à Barcelone. On y écrit beaucoup. Car Barcelone est, en effet, le thème d’un nombre impressionnant de romans.

Se procurer l’un d’entre eux et le lire avant, pendant ou après son séjour à Barcelone est une excellente façon de revisiter la ville comtale. Et pour ceux qui préfèrent les polars, passage obligé par « Le bourreau de Gaudi » de Aro Sainz de la Maza.

Comment aller de l’aéroport au centre de Barcelone ?

Aller à Barcelone par avion, c’est très facile et ça ne coûte vraiment pas cher. On peut trouver des billets A/R à 120 € par personne. A partir de Paris. Voire même moins. Attention, toutefois, à ce que l’arrivée se fasse à l’aéroport El Prat, c’est le plus proche du centre-ville. En général, on arrive au terminal T1.

A partir de là, plusieurs possibilités, dont la plus simple et la plus rapide est, sans doute, l’aérobus. Il y a un départ toutes les 5 – 10 minutes. Mais, on peut aussi choisir de prendre un taxi, le train, le bus TMB ou le métro.

  • Navette Aérobus : circule de 6h à 1h, terminus place Catalunya. Aller simple : 5,90 €.
  • Bus TMB 46 : aller simple : 2,40 €
  • Train : aller simple : 4,60 €
  • Métro ligne 9 : plein tarif : 4,5 €
  • Taxi : T1, 30 €, T2, 35 €.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales