Le Covid en Espagne a augmenté de 8,8% depuis la fin de l’état d’urgence

par Nico Salvado
Covid en Espagne

Point sur la situation du Covid en Espagne.

Ce n’est évidemment pas la seconde vague redoutée mais le Covid en Espagne continue de circuler. Selon les dernières données fournies par le ministère espagnol de la Santé. 1978 cas ont été diagnostiqués au cours des sept derniers jours, 8,8% de plus qu’à la fin de l’état d’urgence le 20 juin dernier.

Plus de 50 foyers sont toujours actifs dans le pays mais sous contrôle. Les plus récemment détectés sont à Tarazona de la région centrale de la Mancha (Albacete), où quatre personnes d’une famille ont été placées en quarantaine. A Castellón de la Plana, près de Valencia, 16 membres d’une famille qui se sont réunis pour célébrer San Juan le 24 juin sont eux aussi isolés.

En Catalogne, les contaminations ont également augmenté depuis la deuxième semaine de juin. Selon le ministère de la Santé, la circulation du virus en Catalogne a atteint son niveau minimum autour du dernier week-end de mai (168 cas). Depuis, la tendance est à nouveau en légère hausse (256 la semaine suivante). La fin des restrictions de mobilité entre Barcelone et sa banlieue à partir du lundi 1er juin sont à l’origine de la montée des cas. Autre explication : le passage à la phase 2 du plan de déconfinement de la Catalogne centrale, de Gérone et de l’Alt Penedès correspondent à la même période.

Cette évolution coïncide avec la tendance à la hausse du nombre de reproduction R, qui désigne le nombre moyen de personnes infectées par chaque porteur de virus. Ce chiffre était d’environ 0,8 dans la première moitié de juin et se situe actuellement à 1,2. Les nombreuses rechutes de la ville de Lleida expliquent cependant cette forte hausse.

covid en EspagneGlobalement, le nombre de contagions du Covid19 en Espagne est en augmentation constante dans tout le pays excepté en Asturies qui n’a enregistré aucun cas au cours des 14 derniers jours.

Quelles sont les sources de contagions du Covid en Espagne

Les fréquentes images de plages bondées et des fêtes clandestines suscitent l’indignation dans les médias et sur les réseaux sociaux. Mais à y regarder de plus près, ce ne sont pas ici que se trouvent les principales sources de contaminations. Selon les rapports du ministère de la Santé, les réunions de famille de famille dépassant les 20 convives sont beaucoup plus à risque. A Malaga, c’est un centre d’accueil de la Croix-Rouge qui a provoqué 100 cas de Covid19. Les conditions de travail avec le non-respect de la distanciation sociale ont fait naître de nouveaux foyers dans la région d’Aragon et à Lleida en Catalogne. Comme depuis le début de la crise, les hôpitaux et maisons de retraites charrient également un fort nombre de cas.

coronavirus espagneIl faut tout de même relativiser ces cas qui ne représentent que 25% des contaminations en comparaison avec le mois de mai dernier. L’épidémie est sous contrôle, même si le virus circule. La charge virale doit rester la plus basse durant l’été pour pouvoir contenir la très probable seconde vague du Covid en Espagne annoncée par les médecins et les autorités pour l’automne. Les gestes barrières et la distanciation sociale restent plus que jamais nécessaires.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales