L’Espagne entre en récession

par Rédaction Equinox
Pedro Sanchez premier ministre Espagne

Conséquence de la crise sanitaire, l’économie espagnole enregistre un repli historique

L’économie espagnole est entrée en récession technique au deuxième trimestre de 2020 après avoir enregistré une baisse du PIB de 18,5% entre avril et juin, sa plus forte baisse trimestrielle depuis la guerre civile. C’est la seconde chute consécutive avec celle du premier trimestre de cette année (-5,2%). Avec la forte contraction du PIB au deuxième trimestre, qui coïncide avec l’état d’urgence lié à la crise sanitaire, l’Espagne entre dans une récession technique en cumulant deux trimestres consécutifs négatifs.

En comparaison, la France accuse également une forte baisse, mais inférieure à celle de l’Espagne avec un PIB français qui s’est effondré de 13,8 %

Baisse historique de la consommation des ménages

Le déficit de l’Etat a quintuplé au premier semestre avec 48,767 milliards d’euros soit 4,36% du PIB. C’est la troisième fois dans l’histoire récente que l’économie espagnole fait face à une récession: elle y est entrée deux fois lors de la crise financière et économique de 2008.

Les données trimestrielles montrent une baisse de la consommation des ménages de 21,2%, sans précédent dans l’histoire moderne de l’Espagne.  L’investissement enregistre aussi une baisse historique de 22,3% au deuxième trimestre.

L’emploi, en termes d’heures travaillées, a reculé de 21,4% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales