Les chiffres du naufrage touristique de l’Espagne

par Leslie Singla

L’Espagne vit un été inédit, en raison d’une baisse importante du nombre de touristes. Une situation ayant des répercutions économiques.

À Barcelone comme dans le reste de l’Espagne, le manque de touristes se fait ressentir. Habituellement, la saison estivale correspond à la période la plus importante pour le secteur, en raison des millions de visiteurs se pressant dans le pays. Lors de l’ouverture des frontières fin juin, les hôteliers accusaient une baisse de 90% d’arrivées de voyageurs étrangers, en comparaison avec la même période de 2019. Les professionnels avaient placé leurs espoirs sur le mois de juillet. En vain.

Grâce aux données des transactions fournies par la banque BBVA, il est possible de suivre l’évolution de la consommation des visiteurs étrangers en Espagne. Elles révèlent que leurs achats ont chuté de plus de 50% en juillet, en comparaison avec l’année précédente. En cette période, ils devraient représenter 12% des paiements par carte bancaire du pays, mais cette année ils frôlent les 6%. La baisse majeure laisse entendre que les voyageurs suivent les consignes données par plusieurs pays d’éviter l’Espagne, notamment du gouvernement français demandant de ne pas aller en Catalogne.

Peu de tourisme à Barcelone

En cette année particulière, Barcelone s’avère méconnaissable. Durant le premier week-end d’août, la Rambla était quasi déserte. Peu de commerces et restaurants ont rouvert leurs portes sur la célèbre promenade. Et pour cause, avant le Covid-19, les restaurateurs pouvaient facturer jusqu’à 10 000 euros par jour. Aujourd’hui, ils arrivent à 300 euros pour une journée correcte. Ces chiffres restent insuffisants pour assurer les loyers avoisinant les 20 000 euros mensuels et les salaires des employés, dont le nombre a pourtant été réduit.

Si les touristes n’arrivent pas en masse, de nombreux établissements barcelonais ont annoncé qu’ils devront définitivement fermer leurs portes.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales