Nissan repousse sa fermeture à Barcelone

par Camelia Balistrou

Un accord a été trouvé entre la direction de Nissan Barcelone et ses syndicats. La fermeture du site n’aura lieu qu’au 31 décembre 2021. 

Bonne nouvelle pour les employés de Nissan. Ses usines catalanes ne fermeront pas avant la fin 2021 suite à l’accord trouvé entre la direction de l’entreprise japonaise et les syndicats. Fin mai, Nissan Barcelone annonçait la fermeture de ses usines, mettant en péril 3 500 employés du groupe ainsi que 25 000 sous-traitants. Rapidement, des manifestations ont eu lieu dans l’espoir de tirer le maximum du plan social qui leur serait réservé.

Après une réunion de plus de 25 h, précise le journal El pais, la direction et les syndicats ont conclu le report de la fermeture des usines jusqu’au 31 décembre 2021. Une victoire alors que les négociations semblaient rompues. L’accord permettra ainsi de repousser la vague de licenciements initialement prévue, qui concernait plus 2 500 employés.

Le pacte améliore également les conditions d’indemnisation et les syndicats ont également promis d’abandonner la grève de 90 jours. Les ouvriers reprendront l’activité pour faire face aux commandes en attente depuis mai.

Un accord inespéré

Bien avant la crise du coronavirus, le groupe Renault-Nissan-Mitsubishi comptait réduire à hauteur de 20 % ses sites de production à travers le monde. En moyenne, l’entreprise produit 7 millions d’automobiles par an et en vend 5 millions. La restructuration souhaitée consisterait à regrouper la production auprès d’un seul constructeur par zone, par exemple, Renault en Europe. L’objectif étant de réduire ses coûts fixes de 2,5 milliards d’euros.

Barcelone produisait 55 000 véhicules par an, soit 10 % de la production européenne. L’accord conclu permettra aux employés du groupe d’anticiper au mieux leur licenciement à venir.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales