Immobilier Barcelone : vers une baisse des loyers

par Camelia Balistrou
Immobilier Barcelone

Immobilier Barcelone. La pandémie de coronavirus a entraîné une baisse des loyers en Espagne. Qu’en est-il de la ville de Barcelone ? Éléments de réponse. 

Les répercussions de la crise du coronavirus sont multiples. Parmi elles, la baisse des prix de l’immobilier. En effet, depuis quelques mois, les spécialistes du secteur observent une légère diminution des prix des logements à Barcelone, aussi bien en vente qu’en location.

Sur le mois de juin dernier par exemple, la ville de Barcelone voit ses loyers diminuer de 1,1 % analyse Idealista, média spécialisé dans l’immobilier. En juillet, la baisse s’est poursuivie à hauteur de – 3 %. Le bilan trimestriel 2020 indique, également, une chute de 3,1 %, par rapport à 2019. Contacté par Equinox, Beñat del Coso, porte-parole d’Idealista, estime que cette tendance se maintiendra encore quelques mois, toutefois, sans trop s’éterniser.

Immobilier Barcelone : pourquoi les prix baissent ?

“À cause de la crise économique, les gens ont moins d’argent, les entreprises font moins de profits et les investissements se réduisent” explique Oriol Amat, professeur à l’Université Pompeu Fabra et vice-doyen du Collège des Économistes de Catalogne. “La diminution des prix de l’immobilier est une conséquence de cette crise. Elle se traduit par une chute des opérations immobilières qui entraîne alors une baisse des prix”, poursuit-il.

immobilier Barcelone

Selon Valentí Soley, directeur du département des locations à SH Barcelona, son agence observe une baisse générale de 10 à 20 % des loyers de ses logements, en fonction, évidemment, de leur valeur et de leur localisation. L’agent immobilier précise d’ailleurs que le quartier Raval et le Gòtic sont les plus concernés par ces diminutions.

Autre facteur : l’offre des biens immobiliers est en forte hausse à Barcelone. Le porte-parole d’Idealista explique que durant le confinement, un grand nombre de biens s’est accumulé, les propriétaires souhaitant louer ou vendre à tout prix leur logement se doivent d’être les plus attractifs possible, d’où cette baisse.

Valentí Soley confirme : “Le nombre d’appartements à louer ou à acheter a significativement augmenté en l’espace de quelques mois.” Une hausse traduite également par un important transfert des locations touristiques en longue durée.

Plus de logements pour les Barcelonais

La réduction du tourisme aura eu raison de la location d’appartements touristiques. D’après l’Association des Appartements Touristiques de Barcelone (APARTUR), 40 % de ces logements ont été transformés en location permanente. Constat corroboré par l’agent immobilier Valentí Soley.

Immobilier Barcelone

Toujours d’après l’association APARTUR, les quartiers qui concentraient le plus d’appartements touristiques voient leur demande de location résidentielle exploser. Par exemple, le quartier Barceloneta, très prisé par les touristes a vu 145 nouvelles annonces postées entre le 6 et le 12 juillet, relaye le média catalan Betevé.

“Il est vrai qu’en ces temps incertains, il est plus prudent d’opter pour une location longue durée plutôt que touristique » , confie Oriol Amat. « Le tourisme international est en berne, et nous savons tous que Barcelone repose en grande partie sur ce tourisme mondial”.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales