Coronavirus Catalogne : comment se prépare la rentrée scolaire

par Leslie Singla
coronavirus catalogne

Coronavirus Catalogne. À l’approche de la rentrée des classes, la Catalogne étudie toutes les possibilités pour assurer une nouvelle normalité dans les écoles.

“Le défi se trouve dans le retour à l’école. Il va falloir y faire face, être très vigilant” déclarait le chercheur Daniel López Codin sur Equinox. À moins d’un mois de la reprise, les modalités sur la reprise des cours ne sont pas encore claires. Jeudi, les ministères de l’Éducation et de la Santé catalans débattront sur le sujet.

À l’heure actuelle, la Catalogne prévoit de fournir une série de recommandations à chaque établissement. Ces dernières seront adaptées en fonction de chaque école et de l’évolution de la pandémie dans la zone. Les responsables politiques s’interrogent sur le nombre d’élèves par classe et la distribution des groupes dans les salles de classe. “Plus les groupes sont petits mieux c’est” pour limiter le risque de s’infecter, explique Josep Maria Argimon, secrétaire général de la Santé Publique de la Generalitat.

Coronavirus Catalogne : les mesures prévues dans les écoles

L’une des idées sur la table serait de créer des “groupes bulles”. Ils permettraient de limiter les interactions entre les mêmes enfants. Dans le cas où l’un d’entre eux est positif, l’école pourrait agir rapidement en isolant le groupe, afin que l’activité académique continue au moins pour les autres élèves. Si plusieurs personnes de différents groupes ont le Covid-19, l’école fermera ses portes pour une durée de quatorze jours.

Le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces communs, pour les professeurs et les élèves d’enseignement secondaire. Pour les plus petits, il n’est pas encore conseillé. Cette nouvelle gestion du quotidien sera de la responsabilité de chaque directeur d’établissement. Chaque école aura un centre de santé et un professionnel de référence pour agir rapidement en cas de suspicion.

Si les mesures restent à confirmer, la Catalogne a toutefois assuré que les écoles ouvriront en septembre. Depuis mars “l’éducation non présentielle a généré des inégalités” a déclaré Josep Maria Argimon, en faisant notamment référence au manque d’équipement dans certains foyers. De son côté, le ministre de l’Éducation Josep Bargalló se veut rassurant en expliquant que les centres de vacances et colonies ont accueilli 250.000 enfants cet été et ont connu peu d’incidents.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales