À Barcelone, des milliers de beuveries illégales

par Leslie Singla
coronavirus catalogne

En une semaine, la police a délogé 5.500 personnes faisant des beuveries sur la voie publique à Barcelone. Les rassemblements de ce type sont interdits pour cause de coronavirus. 

À Barcelone, les beuveries continuent de plus belle. La semaine dernière, du 10 au 16 août, la Guardia Urbana et les Mossos d’Esquadra ont détecté 5.500 personnes en train de faire des beuveries (botellones en espagnol). 200 plaintes ont également été déposées pour cette raison.

Depuis le 18 juillet dernier, les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits à Barcelone. Ceux pour consommer de l’alcool sur la voie publique en font partie. L’adjoint à la sécurité de la mairie Albert Batlle a déclaré que cette situation est “préoccupante et alarmante” et en appelle à la responsabilité de chacun.

100 plaintes pour non-port du masque

La municipalité a également ajouté que les forces de l’ordre ont effectué 8.600 avertissements pour non-port du masque et masque mal porté, toujours sur cette même semaine. 100 plaintes ont été déposées pour ces raisons, pour des personnes ne respectant pas la mesure après avertissement.

Depuis hier, il est officiellement interdit de fumer sur la voie publique en Catalogne, si la distance sociale de deux mètres ne peut pas être respectée. Albert Batlle annonce “qu’en cas d’abus” il y aura des sanctions. Vendredi dernier, le ministre de la Santé espagnol Salvador Illa a adressé un message aux « jeunes, pour rappeler l’importance d’être disciplinés (…). Nous ne pouvons pas ne pas respecter les mesures ».

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales