Coronavirus Catalogne : fermeture des maisons closes

par Leslie Singla
coronavirus catalogne

Coronavirus Catalogne. Les prostibules de Catalogne doivent fermer leurs portes, conformément aux mesures en vigueur. 

Hier, le journal officiel de la Generalitat de Catalunya a publié la prolongation de la fermeture des discothèques, karaokés, bars musicaux, salles de danse et fête, et “établissements publics avec des activités annexes”. Des sources officielles ont expliqué à l’agence de presse Efe que cette mention fait référence aux maisons closes.

Pourtant, elles étaient encore ouvertes malgré l’annonce du gouvernement espagnol le 14 août dernier. “C’était une incohérence d’avoir fermé les lieux de la nuit et non ces locaux faisant des activités de ce type” a précisé la ministre de la Santé catalane Alba Vergés.

Coronavirus Catalogne : contrôler l’épidémie

Pour s’assurer que cette restriction, commune à toute l’Espagne, soit bien appliquée, la ministre espagnole de l’Égalité a demandé ce matin à chaque communauté autonome de s’assurer de la fermeture des prostibules. Ils peuvent provoquer “une éventuelle augmentation des cas difficiles à tracer” a expliqué Irene Montero. “Indépendamment de notre lutte constante contre l’exploitation sexuelle, je pense qu’il est important d’agir particulièrement dans les lieux où s’exerce la prostitution” écrit la ministre.

Elle a également suggéré de restaurer une mesure appliquée pendant l’état d’urgence, pour offrir des “alternatives dignes” aux femmes pendant la fermeture des maisons closes.

Les restrictions seront en vigueur jusqu’à ce qu’elles soient révoquées par l’Accord du Conseil Interterritorial du Système National de Santé ou qu’une nouvelle résolution modifie ces dernières.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales