Circulation Barcelone : obtenir la vignette anti-pollution

par Leslie Singla
Publié le Modifié le
circulation barcelone

Circulation Barcelone. À partir du 15 septembre, les véhicules ne respectant pas les conditions de la zone de basses émissions de l’Aire Métropolitaine de Barcelone seront sanctionnés. 

Depuis le 1er janvier, une zone de basses émissions (ZBE) est en vigueur dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone (AMB). Les véhicules les plus polluants n’ont pas le droit d’y circuler à l’intérieur. La mairie et le gouvernement catalan se sont inspirés du modèle de d’autres grandes villes d’Europe afin de limiter la pollution dans la capitale catalane et ses alentours. En effet, depuis vingt ans, Barcelone dépasse continuellement les niveaux de microparticules en suspension PM2,5 recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Face à cette situation urgente, la ZBE fut instaurée dès le 1er janvier de cette année. Toutefois, afin que les habitants et visiteurs puissent s’adapter à la nouvelle norme, les amendes devaient être appliquées seulement à partir du mois d’avril. L’état d’urgence a retardé la mise en place des sanctions. La municipalité a confirmé qu’elles seront actives dès le 15 septembre.

Circulation Barcelone : les modalités de la ZBE

La restriction s’applique du lundi au vendredi, de 07h à 20h. Les véhicules les plus polluants ne peuvent pas circuler à ces jours et horaires.

Elle est effective à Barcelone, sauf dans les quartiers de Vallvidrera, Tibidabo, Les Planes et la Zona Franca Industrial. Elle est en vigueur également à Sant Adrià de Besòs, L’Hospitalet de Llobregat, et en partie à Esplugues de Llobregat et Cornellà de Llobregat.

Afin que les conducteurs puissent savoir quand ils entrent dans la zone de basses émissions, une centaine de panneaux sont installés dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone.

Quels véhicules peuvent circuler  ?

Les voitures pouvant obtenir l’une des vignettes suivantes ont le droit de circuler à Barcelone. Il s’agit : des voitures à essence immatriculées lors de la norme Euro 3 ou après, les diesels immatriculés pour la norme Euro 4 ou après, des voitures électriques et les deux-roues avant la norme Euro 2. Les véhicules immatriculés avant ces normes ne peuvent pas obtenir de vignette et donc ne pas circuler dans la ZBE.

Pour les voitures immatriculées en Espagne, il s’agit des vignettes 0, ECO, C ou B. Les personnes l’ayant perdu ou ne l’ayant pas reçu peuvent contacter la DGT, direction générale de la circulation espagnole. Plus de détails sur le site ZBE ici.

Les sanctions

Dès le mardi 15 septembre, les véhicules ne respectant pas les conditions de la ZBE seront sanctionnés. La mairie a indiqué que les amendes peuvent être légères, graves ou très graves, sans pour autant préciser les conditions de chacune. Le montant de l’amende commence à 100 euros.

Les fourgonnettes sont exemptées jusqu’en avril 2021, les camions et minibus jusqu’en juillet 2021. Quant aux poids lourds, autobus, cars et camions, aucune amende prévue avant 2022.

Le cas des voitures françaises

Tous les véhicules immatriculés à l’étranger, même s’ils ne font pas partie des plus polluants, doivent tout de même s’inscrire auprès de l’Aire Métropolitaine de Barcelone. La procédure permet d’obtenir un équivalent à la vignette environnementale espagnole. Elle coûte cinq euros, à savoir que le montant est le même pour les résidents en Espagne faisant la demande de la vignette. Attention, quand la demande est acceptée, la plaque d’immatriculation est enregistrée auprès de l’AMB, mais aucune vignette n’est envoyée.

L’enregistrement du véhicule et donc l’autorisation de libre circulation est valable durant deux ans, dans le cas où le propriétaire ne change pas.

Les étapes pour les véhicules français

Il faut se rendre sur le site Internet de la zone de basses émissions de l’Aire Métropolitaine de Barcelone, et cliquer sur l’onglet « véhicules étrangers » ici. Equinox a effectué les démarches.

circuler à BarceloneLa première étape est de sélectionner l’onglet « tramitación », pour entrer son numéro de plaque d’immatriculation. Une fois validé, la page suivante demande d’ajouter ses informations personnelles et des documents. Dans notre situation, nous avons un véhicule Diesel immatriculé en 2011 en France, nous avons transmis en pièces jointes une photo de la carte grise du véhicule et une photo de la pièce d’identité du conducteur.

circuler à Barcelone circuler à Barcelonevoiture barcelonecirculer a barceloneAprès quelques tentatives, à plusieurs jours d’intervalle, la demande d’inscription a pu être validée. Le site propose de payer les cinq euros de frais immédiatement ou ultérieurement. Dans notre cas, nous avons payé directement. Ensuite, une page présente un récapitulatif de toutes les informations, avant d’afficher les codes de référence du paiement.

Une fois terminé, il est possible d’afficher un document récapitulatif regroupant toutes les données, notamment le numéro de dossier. Un mail est envoyé, sur lequel il faut cliquer pour activer son compte.

circuler à barceloneL’Aire Métropolitaine de Barcelone indique deux semaines de délai maximum avant de recevoir une réponse. Dans notre cas, nous avons reçu la confirmation par mail près de deux mois plus tard. Le mail indique en catalan et en castillan que la demande a été acceptée, mais qu’il faut cliquer sur un lien pour finaliser l’inscription. Il informe également de la date de fin de l’autorisation.

vignette 8 1vignette 9

 

 

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales