Les autres épidémies qui ont frappé la Catalogne

par Rédaction Equinox

Le Covid n’est pas la première pandémie qui frappe la Catalogne. Retour sur l’histoire sanitaire de la Catalogne.

La peste de Justinien (541-542)

La peste de Justinien, originaire d’Extrême-Orient, atteint le territoire de la future Catalogne à cause des navires marchands de Constantinople qui accostent aux ports de Tarragone et de Barcelone. Ses symptômes étaient une nécrose des mains et des pieds.

La peste noire (1348-1351)

La peste noire, originaire d’Extrême-Orient, a causé la mort d’un tiers de la population catalane et de près de la moitié de la population européenne. Barcelone est passée de 50.000 à 28.000 habitants et la Catalogne de 400.000 à 275.000 habitants. Certaines fermes et petites villes ont été dépeuplées pendant des décennies.

La peste bubonique (1589)

Lors de cette pandémie les autorités municipales de certaines villes telles que Sabadell, Terrassa ou Igualada ont confiné la population dans les murs de la ville, avec une interdiction totale de sortir ou de permettre à des étrangers d’entrer. Le non-respect était puni de “cent coups de fouet” ou “de quarante jours dans le donjon avec du pain et de l’eau” retrouve-t-on dans les archives.

La peste «de la laine»  de 1599

La peste de la laine a été introduite dans la péninsule par les navires marchands basques qui faisaient le commerce de la laine avec la Flandre. De là, elle s’est étendu vers le sud et a été introduite en Catalogne par des bergers transhumants qui parcouraient les pâturages d’hiver de la vallée de l’Èbre.

La peste de 1652

La peste de 1652, originaire du Maghreb, a été introduite par l’infanterie de Castille d’Oran (aujourd’hui Algérie), destinée à combattre les Catalans dans la Guerra dels Segadors (1640-1652). En cours de route, ils ont infecté toutes les villes de la côte méditerranéenne entre Carthagène et Barcelone.

La fièvre jaune (1821)

Originaire d’Afrique de l’Ouest, La fièvre jaune a fait 8000 morts à Barcelone. La surpopulation et les conditions insalubres seraient les principales causes de propagation rapide et de mortalité élevée dans la capitale catalane.

L’épidémie de tuberculose de 1939

Rien qu’à Barcelone, cette épidémie – déclarée immédiatement après l’occupation de Franco – a fait 1730 morts.

Les «poux verts» (1942-1943)

Le «pou vert» était une épidémie de typhus qui a été déclarée en Catalogne en 1942, dans un contexte d’après-guerre dominé par la misère, la maladie et la mort. Le régime de Franco s’est déclaré incapable de le contenir et l’aide devait passer par les organisations internationales.

Bonus track : La grippe “faussement” espagnole de 1918

La  pandémie de 1918, dite « grippe espagnole »  s’est répandue de 1918 à 1919. Bien que les premiers cas connus soient apparus aux États-Unis, on lui a donné le titre de « grippe espagnole » car l’Espagne — non belligérante  dans la Première Guerre mondiale — fut le seul pays possédant des médias qui ont pu publier librement les informations relatives à cette épidémie.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales