Retour en France : la check-list des expatriés

par Article partenaire

Pour un retour en France après une expatriation, mieux vaut faire les choses correctement pour éviter les complications. Voici notre liste de démarches à effectuer pour un atterrissage en douceur. 

1. Signaler son départ au consulat

Les expatriés inscrits au registre des Français du Consulat Général de France à Barcelone doivent demander leur radiation. Ils peuvent le faire en ligne via le site du Service Public français. Ceux qui sont inscrits sur la liste électoral consulaire doivent aussi demander d’en être retirés, sans quoi ils ne pourront pas voter en France. Les consulats ont récemment modernisé leurs systèmes informatiques et les démarches sont généralement assez simples et rapides.

2. Assurer le transfert de ses droits

Il sera plus difficile de récupérer ses documents espagnols une fois hors du pays. Veillez donc à avoir toutes vos fiches de paie, contrats de travail et autres documents importants. Si vous envisagez de réclamer le chômage en France, demandez au service emploi espagnol (SEPE) le formulaire européen U2, qui servira de preuve du droit aux prestations auprès du Pôle Emploi en France. Avoir une copie de la Vida Laboral peut également servir, on peut la demander facilement en ligne et la recevoir à domicile sous quelques jours. Enfin pour faire valoir ses droits à la sécurité sociale française (si vous n’avez pas d’emploi en France en arrivant), il faut que la sécurité sociale espagnole délivre le formulaire S1.

3. Changer son permis de conduire et trouver une assurance

Si le permis de conduire français a été changé en permis espagnol, il faut demander à nouveau le permis français. Pour cela,  le titulaire doit envoyer son dossier au Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (Crepic) pour les Français vivant à Paris ou au centre d’expertise et de ressources de titres (CERT) – Échanges de permis de conduire étrangers pour les Français en province. Pour trouver rapidement la meilleure assurance, il peut être utile de recourir à un comparateur comme Lecomparateurassurance.com qui par ailleurs permet de trouver gratuitement les meilleures offres pour les assurances habitation et santé. 

circulation barcelone4. Signaler son retour aux Impôts

Si vous n’avez pas fait de déclaration au fisc français durant votre expatriation, il faudra en faire une au cours de l’année suivant le retour. L’inscription permet de signaler son retour et d’indiquer la nouvelle adresse de résidence officielle. Dans cette déclaration, le contribuable devra indiquer les revenus français perçus entre la date de retour et le 31 décembre de cette même année.

5. S’armer de patience et de bonne humeur

Un retour en France après une expatriation à Barcelone n’est pas chose aisée, surtout si le séjour catalan a duré plusieurs années. L’administration françaises et certaines institutions, comme les banques, peuvent ne pas vous simplifier ce retour. Face au casse-tête souvent vécu par les “impats”, le gouvernement a mis en place un site permettant de faciliter l’arrivée : retour-en-france.simplicite.fr. Quoiqu’il arrive, il faudra s’armer de patience face à de nombreux interlocuteurs et se réacclimater petit à petit au mode de vie français. Après tout, Barcelone n’est qu’à un jet de pierre de la France et ne sera jamais trop loin pour une escapade ou des vacances catalanes!

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales