Daesh s’adresse aux Espagnols après la décapitation de Paris

par Rédaction Equinox
coronavirus catalogne

La Fondation Adnaj, une organisation de la nébuleuse de Daesh, a diffusé hier soir sur ses réseaux sociaux un cantique guerrier exclusivement sous-titré en espagnol afin de “célébrer” la décapitation à Paris d’un professeur.

“Nous frapperons les ennemis comme des foudres enflammées et frapperons ceux qui défient avec notre sabre.” La chanson macabre invite “à répandre cette vérité à travers le monde et à réveiller l’Occident “. La fondation Adnaj, vitrine illégale de Daesh, diffuse régulièrement vidéos et autres montages de mauvais goût.

Le cantique, spécifiquement destiné aux Espagnols avec ce sous-titrage, fait également l’éloge du djihadisme : “nous sommes de meilleurs chefs du monde, capables de produire la lumière dans le noir, nous sommes les héros, les courageux, qui rugissent, et montent leurs chevaux comme une éruption”. “Ni le sabre ni le lion ne se retireront sans avoir donné leur sang” conclut le chant en référence aux  actes terroristes de l’Islamisme radical.

Cette publication intervient au lendemain du meurtre de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie décapité en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine  après une intervention en classe sur la liberté d’expression et les caricatures de Mahomet.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales