Covid Barcelone : L’inquiétante aggravation

par Rédaction Equinox
covid barcelone

L’épidémie du Covid à Barcelone s’aggrave. Le taux d’incidence augmente à une vitesse inquiétante. Les urgences des centres médicaux de quartier sont saturées. 

La barre de la perte de contrôle de l’épidémie a été fixée par le gouvernement espagnol sur trois critères. Premièrement, le nombre de personnes contaminées doit rester sous la barre des 500 pour 100.000.  En ce lundi 19 octobre il y a 406,93 pour 100.000 habitants. Un chiffre en perpétuelle augmentation. Samedi dernier il était 392/100.000 et vendredi de 367/100.000.

Le second indicateur est le taux de reproduction. Celui-ci indique le nombre de personnes que va infecter une personne malade. Pour éviter la contagion communautaire, le taux doit rester en dessous de 1. A Barcelone, le taux actuel est de 1,04 (1,34 de moyenne sur la semaine). Ici aussi la capitale catalane est dans le rouge.

Le taux de positivité des tests devait rester sous la barre des 10%. A Barcelone pour 100 personnes testées 11,24 sont positives. Là aussi donc, un chiffre trop haut.

Covid Barcelone : indice de risque dans le rouge

Enfin, le gouvernement de Catalogne publie chaque jour son « indice de risque« . Pour que l’épidémie soit sous contrôle l’indice de risque doit être en-dessous de la barre des 100. Il est actuellement à 456,86. L’indice se calcule avec le taux d’incidence cumulé des 15 derniers jours (Barcelone a dépassé les 50.000 contaminés depuis le début de la pandémie)  et le taux de reproduction.

C’est en raison de ces mauvais chiffres que la Generalitat a décrété en urgence la fermeture des bars et restaurants jeudi dernier.

Une situation délicate qui se traduit par une saturation des « Centres d’Attention Primaire » (CAP), les urgences catalanes de quartier qui gèrent les dépistages. « Les CAP sont débordés » font circuler sur les réseaux sociaux les professionnels de la santé barcelonais. Les soignants dénoncent le manque d’espaces pour réaliser les tests PCR et l’isolement des cas positifs. 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales