A Barcelone, violente manifestation des anti-état d’urgence

par Rédac Equinox
Publié le Modifié le
violences barcelone

Entre 1000 et 2000 manifestants se sont retrouvées au centre de Barcelone en début de soirée ce vendredi pour protester contre l’état d’urgence décrété cette semaine en Espagne. 

Rendez-vous était donné à 18h sur la place Sant Jaume, entre le siège du gouvernement catalan et la mairie de Barcelone. La manifestation a commencé tout à fait calmement, avant que plusieurs groupes ne s’attaquent aux Mossos d’Esquadra avec feux de Bengale, pétards et autres projectiles. La police a répliqué avec quelques charges et des tirs de flashball. A l’heure où nous écrivons ces lignes, au moins une personne a été blessée et deux ont été placées en garde à vue.

La manifestation n’a été convoquée par aucune organisation officielle mais prétendait sur les réseaux sociaux défendre les intérêts de tous les commerces fermés par les récentes restrictions et lutter contre les interdictions en vigueur pour freiner l’épidémie de Covid19. Parmi les manifestants, de nombreux « négationnistes » du virus.

Selon le bilan provisoire publié par El Periodico, 12 personnes ont été placées en garde à vue et 20 Mossos d’Esquadra ont été blessés par les heurts.

La Catalogne a mis en place vendredi matin une nouvelle batterie de restrictions ainsi qu’un confinement territorial.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales