L’Espagne planifie la vaccination du Covid

par Nico Salvado
Publié le Modifié le
vaccination du Covid

Le ministre de la Santé espagnol Salvador Illa a défini l’ordre de passage des premiers collectifs qui bénéficieront du vaccin contre la Covid. 

Avant la fin du premier semestre 2021, l’Espagne attend 20 millions de doses de vaccin contre la Covid. Une dizaine de millions d’Espagnols pourront être vaccinés sachant que deux doses sont nécessaires par personne, une injection préliminaire et un rappel 28 jours plus tard.

Les premiers collectifs a pouvoir se faire vacciner librement et gratuitement seront le personnel sanitaire travaillant dans les hôpitaux et services d’urgences. Les professionnels des maisons de retraite seront inclus. Les personnes de plus de 65 ans seront également vaccinés en premier si elles le souhaitent. Avec neuf millions et demi de personnes de cette tranche d’âge en Espagne et 500.000 soignants, la première livraison de vaccins sera écoulée.

Si la pandémie n’est pas enrayée en vaccinant les personnes les plus vulnérables, le reste de la population pourra bénéficier du vaccin en Espagne à priori en 2022. Si la première commande de 20 millions de doses a été passée directement par le ministère de la Santé espagnol, le reste de la campagne de vaccination passera par l’Union européenne qui coordonnera les opérations.

Un défi majeur

Il faut cependant rester prudent dans ce prévisionnel. Le manque de masques au début de la pandémie, puis les différents problèmes lors des commandes de tests PCR avant le commencement de la seconde vague rappellent les faiblesses des gouvernements en la matière.

Les doses de vaccin devront être maintenues en permanence à une température de -80 degrés. Ce qui ne sera, à priori, pas un problème. Si finalement, Pfizer est le premier à sortir le vaccin, le laboratoire assurera la logistique. « Nous avons développé des plans et des outils logistiques pour assurer un transport, un stockage et un contrôle continu de la température des vaccins efficaces. Notre distribution est basée sur un système flexible qui enverra les flacons congelés au point de vaccination au moment voulu » assure le porte-parolat de la firme. L’Espagne n’a pas de capacité de stockage massive, il faudra donc passer au fur et à mesures des injections pour ne pas rompre la chaîne du froid. 

Deuxièmement, et c’est probablement le point le plus épineux, le système de santé espagnol devra être capable de fournir le personnel sanitaire conséquent pour mener la plus grande campagne de vaccination de l’histoire. Ce sont les régions espagnoles, compétentes en la matière, qui seront chargées de l’opération.

Il n’est pas exclu qu’en Catalogne, il faille gérer les malades du Covid en même temps que la campagne de vaccination. Un vrai défi pour un personnel soignant, à bout de souffle après deux batailles contre les vagues du coronavirus.

Le schéma mis en place sera le même que pour la vaccination de la grippe. Avec deux différences de taille. Seules 54% des personnes de plus de 65 ans se font vacciner contre la grippe et seulement un tiers du personnel sanitaire. Par ailleurs, il n’y a pas de rappel contre la grippe, contrairement au Covid qui suppose un doublement de la charge de travail.

Le coût pour chaque personne vaccinée est d’environ 30 euros. Il sera pris en charge par le système de santé public espagnol et gratuit pour les patients et sans obligation.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales