Vague de cambriolages sur le Passeig de Gràcia de Barcelone

par Nico Salvado
Publié le Modifié le
Passeig de Gracia de Barcelone

Sur le Passeig de Gràcia de Barcelone, les boutiques G-Star, Tommy Hilfiger et Dolce & Gabbana ont été cambriolées ce week-end. 

Ambiance morose sur le  Passeig de Gràcia de Barcelone. Si les acheteurs ne se pressent plus depuis la crise du Covid, les cambrioleurs sont attirés par les lumières des Champs-Elysées catalans. Depuis vendredi, trois boutiques ont été dévalisées.

Selon des sources policières, le premier vol a eu lieu vendredi soir au magasin de vêtements G-Star et les deux autres lundi matin dans les boutiques Tommy Hilfiger et Dolce Gabanna.

Passeig de Gràcia de Barcelone : trois attaques en 72 heures

Les trois attaques sont très proches dans le temps mais on ne sait pas encore si les auteurs sont les mêmes. Le modus operandi des vols n’est pas similaire. Un enregistrement des caméras de sécurité du magasin G-Star au numéro 44 de l’avenue, au croisement de la rue Consell de Cent, montre un homme seul et cagoulé. Après plusieurs tentatives, il force l’entrée de l’établissement et prend plusieurs vêtements selon l’agence de presse EFE.

Concernant le magasin Dolce & Gabbana au numéro 95 du Passeig de Gracia, plusieurs voleurs ont agi en brisant la vitrine à l’aide d’une voiture bélier, selon les Mossos d’Esquadra. 

Au numéro 15 de l’avenue, la vitrine Tommy Hilfiger a été aussi brisée par les voleurs, mais cette fois avec une plaque d’égout. 

L’association des commerçants du Passeig de Gràcia espère que la série de vols est terminée. Le police « renforcera la surveillance dans la zone à partir de ce lundi soir ». Paradoxalement il n’y a pas de caméras de surveillance publiques sur le Passeig de Gràcia. Une demande des commerçants qui est à l’étude depuis des mois. 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales