Entrepreneurs français de l’étranger : « les oubliés » de la crise

par Leslie Singla
Publié le Modifié le
français de l'étranger

La sénatrice Jacky Deromedi tire la sonnette d’alarme. Elle s’inquiète de la situation des entrepreneurs français de l’étranger qui seraient délaissés dans le plan de relance.

Les entrepreneurs français résidant à l’étranger sont « les grands oubliés » de la crise, selon les mots de Jacky Deromedi. Dans le cadre de sa mission, la sénatrice LR des Français établis hors de France a organisé une table ronde sur le sujet le 19 novembre dernier devant la Délégation aux entreprises à Paris.

Pour Jacky Deromedi, la situation s’avère « dramatique et urgente ». Elle a expliqué que les autoentrepreneurs et les petits entrepreneurs n’ont pas pu recevoir d’aide du gouvernement français. Ils sont les ignorés du plan de relance a-t-elle précisé. En effet, les mesures de soutien révélées en mars dernier ne s’adressent pas aux entrepreneurs installés en dehors de France. Elle regrette le temps perdu pour les aider, car beaucoup ont déjà fait faillite, « nous n’avons plus une minute à perdre » a-t-elle déclaré.

Demande d’une garantie de l’État pour les Français de l’étranger

Parmi les solutions proposées pour y remédier, figure l’idée d’un crédit relais rapide. Alain Bentéjac, président du comité national des Conseillers du commerce extérieur de la France, a indiqué lors de cette rencontre qu’il serait souhaitable de mettre en place « un mécanisme de contre-garantie qui permettrait aux banques locales de financer les entreprises locales, mais avec une contre-garantie publique ».

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales