L’Espagne a perdu 75% de ses touristes

par Rédaction Equinox
Publié le Modifié le
tourisme espagne

Le secrétaire d’Etat espagnol au Tourisme, Fernando Valdés, a annoncé ce vendredi que le secteur clôturera l’année 2020 avec 75% de perte sur la masse de visiteurs internationaux et un pourcentage similaire en dépenses.

En déplacement à Barcelone, Fernando Valdés a commenté les mauvais chiffres en rappelant que le tourisme a été le secteur le plus touché par la pandémie. Malgré cela, le responsable gouvernemental se veut optimiste en s’appuyant sur les calendriers de vaccination. Valdés entrevoit une « certaine reprise » au printemps de l’année prochaine, bien qu’il ait prévenu que des semaines compliquées se profilaient. L’Espagne a décidé de bloquer le tourisme pendant les vacances d’hiver.

Tourisme Espagne : le moteur barcelonais

Le secrétaire d’Etat a assuré que Barcelone est depuis de « nombreuses années le pilier du tourisme en Espagne et qu’elle le sera sans aucun doute dans le futur ».  Il a reconnu que « la situation est encore très difficile pour les entreprises catalanes ». Une occasion pour repenser le modèle touristique de Barcelone. Les nouvelles technologies, la revalorisation de la destination et une plus grande structuration du territoire sont des pistes à explorer. Un plan qui sera financé par 3,4 milliards d’euros du fonds de relance européen.

Valdés a expliqué que le gouvernement central a clôturé deux projets touristiques avec la Generalitat pour les communes de L’Estartit (Gérone), Vall d’Aran (Lleida) et Torroella de Montgrí (Gérone). Le tourisme pour Barcelone et les 311 communes de son département représentent 12% du PIB et 150.000 emplois.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales