Les nouveaux jardins cachés de l’Eixample à Barcelone

par Leslie Singla
Publié le Modifié le

La mairie de Barcelone a donné une nouvelle vie à deux extérieurs d’anciens cinémas. Les habitants peuvent désormais profiter de deux espaces publics, au coeur de l’Eixample.

Les emblématiques patios de l’Eixample se transforment progressivement. Année après année, la mairie a récupéré pas moins de quarante zones de ce type pour les transformer en espaces publics. Les deux derniers en date ont ouvert leurs portes ce jeudi aux Barcelonais.

Le premier jardin se situe à l’arrière de l’ancien cinéma Niza, situé place de la Sagrada Familia. Il s’étend sur plus de 2.300 m2 et cache une aire de jeux pour les enfants. Le projet a été réalisé par un promoteur privé, qui a également créé un supermarché Mercadona, des appartements et rénové un immeuble composé de bureaux.

Eixample à Barcelone

Plaça de la Sagrada Familia

Le second prend place au 1 carrer de Casp, où se trouvait le cinéma Novedades. Les Barcelonais peuvent profiter d’un espace de plus de 1.000 m2, à deux pas du Passeig de Gràcia. Il a été réalisé par une entreprise privée, également en charge des travaux de l’hôtel situé au même endroit. Pour y accéder, les passants doivent passer par une galerie en sous-sol de l’établissement de la chaîne Melià.

Plus de places pour les Barcelonais

Grâce à ces deux nouveaux espaces, les Barcelonais bénéficient de 3.500 m2 au total en extérieur. Ils permettent de donner plus d’oxygène au quartier le plus peuplé de Barcelone, qui est paradoxalement l’un de ceux abritant le moins d’espaces verts. « L’Eixample continue de gagner des zones publiques fidèles à l’esprit de Cerdà, avec plus d’aires de jeux » et de zones pour s’installer et se retrouver entre voisins a expliqué Jordi Marti, conseiller municipal.

Eixample à Barcelone

Carrer de Casp

L’Eixample doit sa configuration actuelle à Ildefons Cerdà. L’urbaniste a imaginé à la fin du XIXe siècle ces îlots intérieurs afin que les habitants puissent bénéficier d’un jardin. Si ces espaces ont été peu à peu urbanisés, la municipalité a commencé à les récupérer dans les années 80. Actuellement, sur les 423 îlots existants, 163 possèdent un espace libre.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales