La Catalogne autorise les Français à rentrer en France à partir du 23 décembre

par Aurélie Chamerois
Publié le Modifié le

Le gouvernement de Catalogne a annoncé ce matin les nouvelles mesures pour lutter contre le Covid. Il sera possible de quitter la Catalogne pour rendre visite à sa famille.

Le vice-président catalan Pere Aragonès et la porte-parole du gouvernement Meritxell Budo ont annoncé officiellement ce matin lors d’une conférence de presse que l’interdiction de quitter la Catalogne serait assouplie pendant les fêtes.

Jusqu’à présent, il n’était possible d’entrer ou de quitter la Catalogne que pour des raisons professionnelles ou des cas de force majeure.

Tout résident en Catalogne pourra finalement quitter la région pour rendre visite à ses proches entre le 21 décembre et le 11 janvier. [MISE A JOUR SAMEDI 19/12] : Contrairement aux annonces faites par le gouvernement vendredi, le décret de la Generalitat publié ce samedi stipule que les exceptions de circulation seront en vigueur du 23 décembre au 6 janvier. Tous les détails sont disponibles en cliquant ici.

L’assouplissement vaut aussi pour les proches qui veulent rendre visite à des résidents en Catalogne. Les Français de Catalogne pourront donc rentrer en France sans restriction, tandis que les Français ayant des proches en Catalogne pourront y venir.

La Catalogne a annoncé que pour faciliter les contrôles de police, qui seront renforcés durant ces dates, un certificat auto-responsable pourra bientôt être téléchargé.

Toute entrée en Catalogne pour séjour touristique reste interdite. Les autres exceptions permettant d’éviter le confinement périmétrique de la Catalogne sont :

a) Assistance aux centres, services et établissements sanitaires et sociaux
b) Obligations professionnelles, commerciales, institutionnelles ou légales
c) Fréquentation des universités, les centres d’enseignement et d’éducation, y compris les écoles maternelles
d) Retour au lieu de résidence habituelle ou familiale (la résidence familiale correspond à un autre domicile habituel, comme le domicile familial pour les étudiants par exemple, nous a précisé le gouvernement catalan)
e) Assistance et soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes à charge, aux personnes handicapées ou aux personnes particulièrement vulnérable
f) Déplacements vers des entités financières et d’assurance
g) Actions requises ou urgentes devant les instances publiques, judiciaires ou notariales
h) Renouvellements de permis et de documents officiels, ainsi que d’autres procédures administratives qui ne peuvent être différées
i) Passer des examens ou des tests officiels qui ne peuvent être reportés
j) En cas de force majeure ou de situation de nécessité

En attendant la publication des mesures demain matin au journal officiel, le communiqué du gouvernement catalan est disponible ici.

Équilibre entre santé physique et mentale

Le vice-président catalan Pere Aragonès a indiqué ce matin que son gouvernement avait cherché à trouver un équilibre entre la nécessité de freiner les contagions et celle de ne pas négliger la santé mentale et les besoins affectifs des citoyens. Il a demandé la plus grande responsabilité à tous: « on peut tromper les normes mais on ne peut pas tromper le virus ».

La situation épidémiologique inquiète ces derniers jours en Catalogne. Les contaminations augmentent très rapidement, avec 17.009 enregistrés au cours des 14 derniers jours dont 10.006 au cours des 7 derniers jours (chiffres Ministère de la Santé espagnol). Le gouvernement a indiqué que les mesures annoncées ce jour pourront être revues au 28 décembre, selon les données épidémiologiques.

Mercredi, le Conseil Inter-territorial espagnol avait recommandé aux régions de durcir les mesures, notamment en ne faisant pas d’exceptions aux confinements périmétriques pour les fêtes, et en réduisant le nombre maximum de personnes durant les nuits de réveillon. Recommandation suivie et annoncée hier soir par la Communauté de Valence, qui n’acceptera pas que ses résidents quittent la région pour rendre visite à des proches.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales