Tourisme en Espagne en 2021 : année grise

Par Nico Salvado
Tourisme en Espagne

La reprise du tourisme en Espagne sera lente ou très lente selon les professionnels du secteur.

2019 était une année dans le vert, 2020 une année noire, 2021 pourrait être une année grise sur le plan du tourisme en Espagne. C’est en tous cas la prévision de l’Observatoire du tourisme espagnol, Observatur. Selon cet organisme, 7 professionels du secteur sur 10 en Espagne estiment que le tourisme ne reviendra pas à la normale avant que la majorité de la population ne soit vaccinée. Soit 2022. Le gouvernement prévoit que 70% de la population -le seuil pour que la pandémie soit contrôlée- sera vaccinée en Espagne au cours de l’été 2021.

Tourisme en Espagne : vacances du printemps perdues

Deux conclusions -partagées par Observatur– s’imposent : les vacances de Pâques sont perdues concernant le tourisme. D’ailleurs, Séville a déjà annulé le traditionnel défilé de la Semaine Sainte pour éviter les agglomérations de personnes.

Pour les grandes vacances d’été, Observatur estime que le tourisme national fonctionnera d’une manière plus fluide que l’année passée. En revanche, le tourisme international devrait être le grand absent en Espagne. A ce niveau, le secteur craint que l’été 2021 ressemble fortement à celui de cette année. Tout dépendra de l’avancée de la campagne de vaccination et des éventuels nouveaux clusters qui pourraient se développer dans les grandes villes comme Barcelone et Madrid. Moins impactées par le Covid que le reste du pays, les Iles Baléares et surtout les Canaries pourraient tirer leur épingle du jeu.

84% des acteurs du secteur pensent que la reprise du tourisme en Espagne sera lente ou très lente. Pour rédiger ce rapport, Observatur a interrogé entre autres les entreprises Renfe, Iberia, Voyages Carrefour, Amazon ou encore l’association nationale des agences de voyage.

Recommandé pour vous