La préoccupante situation des plages de Barcelone

par Rédaction Equinox
plages de Barcelone

Le passage de la tempête Filomena a laissé ses stigmates sur les plages de Barcelone.

« Désespérée ». C’est la situation de la capitale catalane selon le mot employé par la coordinatrice de la gestion des plages de Barcelone, Patrícia Giménez. La plage la plus touchée est celle de Mar Bella, qui est toujours fermée au public. Giménez estime que 100.000 mètres cubes de sable sont nécessaires pour restaurer l’état des plages tel qu’il était avant le passage de la tempête. Les matériaux dépendent du ministère espagnol de la Transition écologique qui n’a pas encore planifié une livraison pour Barcelone. La capitale de la Catalogne n’a pas nécessité une telle quantité de sable depuis l’année 2010.

La tempête Filomena a causé une perte de sable généralisée dans tout l’Est de la ville et endommagé le mobilier urbain, comme les passerelles en bois ou certaines douches, et provoqué des inondations à certains endroits de la Barceloneta. Les plages étaient déjà fragilisées par le passage de l’ouragan Gloria l’hiver dernier. La Mar Bella, le Llevant et la Nova Mar Bella sont détériorées depuis janvier 2019.

Les plages de Barcelone pas totalement accessibles pendant l’été

Si une autre tempête devait frapper Barcelone avant l’été, Patrícia Giménez est très claire : il ne sera pas possible d’ouvrir intégralement les plages pendant la prochaine saison estivale.

Des tronçons des plages de Marbella et du Llevant devraient être interdits au public selon les services techniques de la mairie de Barcelone. Il sera possible de se baigner mais les clubs de plages ou les douches devront être déplacés dans une autre zone sableuse. 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales