La Pacha de Barcelone restera ouvert

par Rédaction Equinox
pacha de Barcelone

Le Pacha de Barcelone a failli disparaître. Les propriétaires ont sorti le chéquier pour sauver leur discothèque qui restera finalement ouverte.

Propriété exclusive de la mairie de Barcelone, qui en avait la concession depuis 30 ans, le bord de mer barcelonais est passé en octobre aux mains du groupe hôtelier Arts suite à la mise aux enchères des différents locaux commerciaux. L’hôtel Arts est donc désormais propriétaire des murs du Casino, du Catwalk, des restaurants Moncho’s, de la boutique Tous, du McDonald’s de la Ronda Litoral, de la station essence Repsol. La discothèque Le Pacha échappe in extremis aux mains de l’hôtel Arts.

« Nous pouvons dire que le Pacha de Barcelone continuera à être ouvert »

Les frères Javier et Ramón Bordas, propriétaires du groupe Costa Este, la principale société du monde de la nuit de Barcelone, ont déboursé 13 millions lors d’une enchère pour conserver leur club le Pacha. Exerçant leur droit à l’acquisition préférentielle des locaux, les Bordas ont égalé l’offre élevée faite par Archer Hotel Capital, le fonds propriétaire d’Arts.

« Pour le moment, nous pouvons dire que le Pacha continuera à être ouvert à Barcelone »  a assuré un porte-parole du groupe Costa Este. Il faudra bien sûr attendre que le gouvernement catalan lève les mesures de restrictions anti-Covid concernant les boites de nuit. Ramon Mas, président de l’association des clubs de Barcelone, estime qu’une réouverture du monde de la nuit à Barcelone n’aurait pas lieu avant septembre 2021.

Selon plusieurs spécialistes, l’hôtel Arts ambitionne la construction d’une marina haut-de-gamme avec une extension du casino. L’opération fait grincer des dents les habitants du quartier qui dénoncent une nouvelle opération spéculative et un projet uniquement destiné aux touristes.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales