Carolina Darias, nouvelle ministre de la Santé espagnole

Par Nico Salvado
ministre de la santé espagnole

Salvador Illa, en pleine pandémie et campagne de vaccination, n’est plus ministre de la Santé espagnol. Après avoir démissionné et se parachuter en Catalogne pour en briguer la présidence, il laisse la place à Carolina Darias.

La campagne de vaccination est bloquée et le Covid est hors de contrôle en Espagne. Salvador Illa a fait les cartons de son ministère espagnol de la Santé pour se réfugier dans un bureau de la rue Pallars de Barcelone, siège du parti socialiste. De là, il battra campagne pour tenter de devenir le prochain président de la Catalogne lors du scrutin du 14 février

A 600 kilomètres, au Paseo del Prado, Carolina Darias s’installe à la tête du ministère de la Santé à Madrid. Ancienne ministre de la Fonction publique, licenciée en droit, cette Canarienne de 55 ans n’a aucune expérience dans le domaine de la Santé. Si ce n’est sa récente incorporation aux réunions du conseil inter-territorial pour conseiller aux régions les mesures à adopter pour tenter de limiter la pandémie.

A partir d’aujourd’hui, elle va devoir gérer les 80 millions de doses de vaccin contre la Covid que le gouvernement s’est engagé à administrer à la population d’ici l’été. Avec une probabilité de tenir les délais quasi nulle. En un mois, seul 2,5% des Espagnols ont reçu la première dose du vaccin. Il faut encore injecter la seconde à ces mêmes personnes. Le pays se trouve en pénurie de doses en raison de problème de production et livraison des laboratoires pharmaceutiques, notamment Pfizer. Si le rythme ne s’accélère pas, il faudra 35 mois au gouvernement espagnol pour vacciner 70% de la population. En partant du principe que la durée d’Immunité ne dépasse pas un an, la campagne de vaccination risque fort de ressembler au supplice de Sisyphe.

Le Covid hors de contrôle en Espagne

Le ministère de la Santé doit aussi gérer la propagation du virus qui est devenue hors de contrôle. Avec 828 cas pour 100.000 habitants en moyenne, l’Espagne est l’un des pays les plus touchés en Europe aux côtés du Portugal et Royaume-Uni. Ce qui a conduit Bruxelles à placer les trois pays sur la liste des pays où les voyageurs sont invités à ne plus se rendre. Malgré les multiples demandes des médecins et épidémiologiques pour décréter un confinement à domicile, le ministère de la Santé s’y refuse. Pour des raisons économiques certainement, pour des motifs politiques avec l’élection de Salvador Illa en Catalogne, possiblement.

Fernando SimónLa structure du ministère de la Santé restera inchangée malgré l’arrivée de Carolina Darias. Le directeur du centre des urgences sanitaires Fernando Simón, chargé d’annoncer tous les soirs les chiffres de la pandémie et de livrer ses conseils sur les mesures à suivre, reste en place.

Recommandé pour vous