Covid et tourisme : l’Espagne derrière l’Italie et la Grèce

par Rédaction Equinox
musée barcelone

Les touristes européens choisiront l’Italie ou la Grèce avant l’Espagne pour voyager après la pandémie. C’est l’une des conclusions de l’étude réalisée par l’Institut royal d’Elcano pour le compte du ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme espagnol. 

L’agence a réalisé en septembre dernier 17 300 entretiens avec des touristes de 33 pays différents dont la moitié issus de pays européens. Après avoir avoir demandé aux personnes interrogées où elles aimeraient voyager une fois la pandémie sous contrôle, la Grèce et l’Italie ont représenté respectivement 12,6% et 12,3% des réponses. L’Espagne n’arrive qu’en troisième position avec 10,7% des interrogés selon les données compilées. C’est tout de même devant la France qui ne suscite de l’intérêt que pour 6,9% des sondés.  

Reprise compliquée pour le tourisme

Dans le détail, la majorité des sondés ne souhaitent pas venir en Espagne en raison du manque de garantie au niveau de la sécurité sanitaire. La massification touristique des grandes villes espagnoles est pointée du doigt comme facteur sanitaire anxiogène.

Avec ces résultats, l’Institut Elcano tente une projection sur le chiffre d’affaire du tourisme espagnol. En 2021, la facturation devrait rester inférieure de 45% à celle de 2019. 

 

L’enquête intégrale est disponible en cliquant ici.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales