[VIDÉO] Cinquième nuit d’émeutes à Barcelone

par Rédaction Equinox

Émeutes à Barcelone. L’arrestation mardi du rappeur condamné à 9 mois de prison pour apologie du terrorisme et injure à la famille royale  engendre  des manifestations qui depuis cinq jours dégénèrent en violences.

Photos : Aurelie Chamerois pour Equinox

La soirée a commencée calmement avec 6000 personnes rassemblées sur la Plaça Universitat et la Gran Via de Barcelone. Une foule majoritairement composée de personnes anti-système et d’indépendantistes catalans dont de nombreux groupuscules et associations de ces mouvances ont appelé à protester ce soir.

Rapidement la foule s’est déplacée sur Urquinaona, avec les premiers pétards et les feux de bengales jetés sur la police, la majorité des manifestants ont quitté les lieux déplorant les comportement violents des casseurs.

Les vitres du Palau de la musica de Barcelone ont été brisées. La bourse de Barcelone située sur le Passeig de Gracia attaquée est en flammes. De nombreuses boutiques de l’avenue sont saccagées et pilées

émeutes à Barcelone

emeutes Barceloneemeutes Barcelone

La rue Gran de Gracia est saccagée : poubelles en feu et vitrines explosées. Des tensions éclatent entre les habitants ulcérés par la casse et les émeutiers.

emeutes Barcelone emeutes Barceloneemeutes barcelone

Preuve de l’intensité des événements, la police catalane a déjà sorti son canon à eau. Deux personnes ont été placées en garde à vue.

La police catalane indique à notre rédaction avoir identifié trois collectifs d’émeutiers :  » des jeunes qui ne peuvent plus avoir d’activité sociale le soir en raison des restrictions liées à la crise du Covid, des mineurs étrangers non accompagnés et les casseurs habituels, très organisés, qui viennent pour commettre des vols et des pillages de boutiques » . Par ailleurs les Mossos d’Esquadra ont expliqué à Equinox que des éléments venus de l’Europe et notamment des blacks blocks français avaient fait le déplacement à Barcelone pour provoquer de la casse.

WhatsApp Image 2021 02 20 at 17.54.40

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales