Frontière France Espagne : en direct

par Rédaction Equinox
Frontière France Espagne

Conditions de passage, test PCR, restrictions, le point sur la situation de la frontière France Espagne.



La frontière France Espagne est-elle ouverte ?

La frontière France Espagne reste ouverte, mais les autorités françaises et espagnoles rappellent d’éviter au maximum les déplacements. La Catalogne empêche d’ailleurs l’entrée de son territoire depuis le jeudi 7 janvier pour une durée indéterminée.

Entrer ou sortir de la Catalogne ne sera pas autorisé sauf pour raison suivante :

  • Assister à un rendez-vous médical
  • Motif professionnel
  • Suivre des cours à l’université et à l’école
  • Retour à son domicile principal
  • Assistance à des personnes âgées, handicapées, vulnérables et mineurs
  • Déplacements nécessaires pour récupérer enfants pour les parents séparés, divorcés, ayant plusieurs lieux de résidence
  • Déplacements vers banques et assurances
  • Démarches administratives (ne pouvant être effectuées sur Internet)
  • Examens officiels dont la date ne peut être reportée
  • Déplacements vers des compétitions sportives autorisées
  • Cas de force majeure



Quelles sont les restrictions en vigueur à Barcelone et en Catalogne ?

– Confinement périmétrique 

Un confinement comarcal est actif en Catalogne, il n’est pas permis d’entrer ou de sortir de son canton (voir la liste) de résidence sauf dans les cas précités.

– Couvre-feu

Un couvre-feu s’applique en Catalogne de 22h à 06h, durant lequel il est interdit de se déplacer dans l’espace public. Les déplacements sont autorisés uniquement dans les cas suivants : pour motif sanitaire urgent, pour travailler, retour à son domicile après une activité culturelle ou éducative autorisée, soin de personnes dépendantes. Il est également possible de promener son chien de 4h à 6h du matin autour de son domicile.

En cas de violation du couvre-feu, des amendes sont prévues : entre 300 et 6000 euros en cas de récidive ou d’outrage aux forces de l’ordre.

À savoir que les horaires de couvre-feu varient selon les régions d’Espagne.



– Restauration

Les bars et restaurants ne pourront ouvrir qu’entre 7h30 et 10h30 puis entre 13h et 16h30. Ils seront autorisés à utiliser 30 % de leur capacité à l’intérieur, 100 % en terrasse. La distanciation entre les tables reste à deux mètres minimum. Ils pourront toujours proposer des plats à emporter jusqu’à 22h, et en livraison jusqu’à 23h.

– Commerces 

La semaine les boutiques et centres commerciaux sont ouvert. Le week-end la Catalogne maintient la fermeture des commerces non essentiels et des centres commerciaux le samedi et dimanche, avec une exception : les librairies pourront désormais rester ouvertes le week-end.

– Loisirs (vie culturelle + boîtes)

Les lieux culturels sont ouverts mais, une jauge de 50 % est imposée dans la ville catalane et le port du masque est là aussi, obligatoire. Ces lieux de culture pourront fermer leurs portes à 22h. Les personnes ayant assisté à un spectacle, une pièce ou un film pourront rentrer chez elles à 23h et devront présenter leur ticket de cinéma ou de théâtre en cas de contrôle policier.



Peut-on faire du tourisme en Espagne ?

Il n’est pas possible d’entrer en Catalogne pour y faire du tourisme jusqu’à nouvel ordre.

Puis-je rejoindre ma résidence secondaire en Espagne ?

Il n’est pas possible de rejoindre sa résidence secondaire en Catalogne jusqu’à nouvel ordre.

Quelles sont les conditions pour passer la frontière France Espagne en voiture et en bus ?

– De l’Espagne vers la France 

Les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test PCR négatif réalisé 72h avant le départ. La mesure s’applique aux voyages en avion, bateau, train et voiture. Ce document doit être accompagné d’une déclaration sur l’honneur, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur ici (paragraphe 2.2). Elle doit attester que le voyageur « ne présente pas de symptôme d’infection à la Covid-19 ; qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage ; pour les plus de 11 ans : qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national. »

Seules trois exceptions s’appliquent pour ne pas faire le test PCR : “déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ; déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ; déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.” Attention, les voyageurs concernés par l’une de ces exceptions doivent présenter un document justificatif, notamment prouvant l’impossibilité de faire un test pour un déplacement professionnel. La validité du document dépend de l’agent au moment du contrôle.

Par ailleurs, en cas de déplacement pendant les horaires de couvre-feu en France qui sont de 18h à 06h, une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire. Les différents documents sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur français ici.

– De la France vers l’Espagne 

En cas de voyage en voiture ou bus vers la Catalogne, aucun test PCR n’est requis. Toutefois, il est demandé de respecter les restrictions en vigueur en Catalogne, énoncées en haut de cet article. Un certificat d’auto-responsabilité du gouvernement catalan est conseillé pour justifier son déplacement mais il n’est pas obligatoire. Il est disponible ici.



Quelles sont les conditions pour passer la frontière France Espagne en avion ?

– De l’Espagne vers la France 

Les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test PCR négatif réalisé 72h avant le départ. La mesure s’applique aux voyages en avion, bateau, train et voiture. Ce document doit être accompagné d’une déclaration sur l’honneur, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur ici (paragraphe 2.2). Elle doit attester que le voyageur « ne présente pas de symptôme d’infection à la Covid-19 ; qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage ; pour les plus de 11 ans : qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national. »

Seules trois exceptions s’appliquent pour ne pas faire le test PCR : “déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ; déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ; déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.” Attention, les voyageurs concernés par l’une de ces exceptions doivent présenter un document justificatif, notamment prouvant l’impossibilité de faire un test pour un déplacement professionnel. La validité du document dépend de l’agent au moment du contrôle.

Par ailleurs, en cas de déplacement pendant les horaires de couvre-feu en France qui sont de 18h à 06h, une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire. Les différents documents sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur français ici.

– De la France vers l’Espagne 

Pour toute arrivée en avion ou bateau, l’Espagne demande un résultat de test négatif réalisé 72h avant le départ. Le document peut être présenté en français. Les enfants de moins de six ans sont dispensés de faire le test.

A savoir qu’il est également possible de fournir un test TMA. Ce dernier correspond à un équivalent du test PCR, mais légèrement moins coûteux, en passant sous la barre des cent euros, et moins complexe. Toutefois, il se fait également à travers un prélèvement « naso-pharyngé » qui doit être envoyé dans un laboratoire pour être analysé. Mais la différence apparaît à cette étape : le test TMA nécessiterait jusqu’à deux heures de moins pour obtenir le résultat.

Dans les 48h avant le vol, il faut également remplir un formulaire pour obtenir un QR code. Ce dernier doit être présenté à l’aéroport, il sera scanné pour permettre au voyageur d’accéder au terminal. Le document est disponible sur le site du ministère de la Santé ici.



Quelles sont les conditions pour passer la frontière France Espagne en train ?

– De l’Espagne vers la France 

Les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test PCR négatif réalisé 72h avant le départ. La mesure s’applique aux voyages en avion, bateau, train et voiture. Ce document doit être accompagné d’une déclaration sur l’honneur, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur ici (paragraphe 2.2). Elle doit attester que le voyageur « ne présente pas de symptôme d’infection à la Covid-19 ; qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage ; pour les plus de 11 ans : qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national. »

Seules trois exceptions s’appliquent pour ne pas faire le test PCR : “déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ; déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ; déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.” Attention, les voyageurs concernés par l’une de ces exceptions doivent présenter un document justificatif, notamment prouvant l’impossibilité de faire un test pour un déplacement professionnel. La validité du document dépend de l’agent au moment du contrôle.

Par ailleurs, en cas de déplacement pendant les horaires de couvre-feu en France qui sont de 18h à 06h, une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire. Les différents documents sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur français ici.

– De la France vers l’Espagne 

En cas de voyage en train vers la Catalogne, aucun test PCR n’est requis. Toutefois, il est demandé de respecter les restrictions en vigueur en Catalogne, énoncées en haut de cet article. Un certificat d’auto-responsabilité du gouvernement catalan est conseillé pour justifier son déplacement mais il n’est pas obligatoire. Il est disponible ici.



Faut-il faire un test PCR pour entrer en Espagne ?

La mesure concerne uniquement les voyages en avion et en bateau. Les voyageurs doivent présenter un résultat de test négatif réalisé dans les 72h avant le trajet. Le document peut être en français. Les enfants de moins de six ans sont dispensés de faire le test.

A savoir qu’il est également possible de fournir un test TMA. Ce dernier correspond à un équivalent du test PCR, mais légèrement moins coûteux, en passant sous la barre des cent euros, et moins complexe. Toutefois, il se fait également à travers un prélèvement « naso-pharyngé » qui doit être envoyé dans un laboratoire pour être analysé. Mais la différence apparaît à cette étape : le test TMA nécessiterait jusqu’à deux heures de moins pour obtenir le résultat.

Le test PCR n’est donc pas demandé pour des arrivées en voiture, train et bus.



Faut-il faire un test PCR pour entrer en France ?

Oui, selon le décret du 31 janvier, tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test PCR négatif réalisé 72h avant le départ. La mesure s’applique aux voyages en avion, bateau, train et voiture. Ce document doit être accompagné d’une déclaration sur l’honneur, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur ici (paragraphe 2.2).

Seules trois exceptions s’appliquent pour ne pas faire le test PCR : “déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ; déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ; déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.”

Attention, les voyageurs concernés par l’une de ces exceptions doivent présenter un document justificatif, notamment prouvant l’impossibilité de faire un test pour un déplacement professionnel. La validité du document dépend de l’agent au moment du contrôle.



LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales