Barcelone : les commerçants se barricadent avant la manifestation

par Camélia Balistrou
Publié le Modifié le

Un énième appel à manifester ce soir sur la place Tetuan à 18 h, pousse les commerçants du centre-ville de Barcelone à se barricader pour limiter les casses et pillages. 

Les rassemblements en soutien à Pablo Hasél ne s’essoufflent pas. Depuis son arrestation le 16 février dernier pour apologie du terrorisme et injure à la famille royale, d’innombrables manifestations ont eu lieu partout en Catalogne. Ce soir, un nouvel appel a été lancé par des groupuscules catalans tel qu’Endavent Barcelonès. Ces derniers sont motivés par leur soutien au rappeur Hasél, mais souhaitent aussi montrer leur indignation face aux expulsions récurrentes dans les squats barcelonais.


La marche débutera sur la place Tetuan à 18 h. Ainsi, des commerçants du Passeig de Gràcia et de Portal de l’Àngel ont barricadé leurs vitrines avec des planches en bois pour éviter qu’elles ne soient endommagées. Comme les restrictions sanitaires actuelles ne permettent pas aux magasins non-essentiels d’ouvrir le week-end, les responsables de ces boutiques en ont profité pour protéger un maximum leurs vitrines.

Éviter à tout prix les dégâts des semaines passées

Samedi 27 février, une manifestation a débuté sur la Plaça Universitat de Barcelone. Des milliers de personnes ont répondu à l’appel, rassemblés sous le slogan « Sans avenir, nous n’avons rien à perdre ». Alors que la marche s’est déroulée pacifiquement, des groupuscules d’individus radicaux ont attaqué des vitrines de banques, pillé des magasins ou encore vandalisé des hôtels, notamment l’hôtel Calderón situé sur la Rambla.

Crédit : Equinox

En plus de ces incidents, l’une des images fortes du week-end dernier a été celle de la tentative d’incendie d’une camionnette de la Guàrdia Urbana.

Contactés par Equinox, les Mossos d’Esquadra s’attendent à de nouveaux débordements ce soir avec des personnes venues hors de Catalogne. Selon les autorités catalanes, ces groupes organisés d’émeutiers connaissent leurs modes d’actions. Pour éviter des débordements similaires, la police catalane réorganise sa stratégie et l’appliquera dès ce soir.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales