Manifestation tendue à Barcelone mais sans incident

par Camélia Balistrou

Pour la troisième semaine consécutive, le week-end est marqué par des manifestations et des tensions dans les rues de Barcelone. 

Dix-huit jours après l’arrestation de Pablo Hasél, les rassemblements continuent à Barcelone. Le 16 février dernier, le rappeur catalan est arrêté pour apologie du terrorisme et injure à la famille royale. Dès lors, une vague de contestations et d’émeutes a déferlé sur la Catalogne. Aujourd’hui, un nouvel appel a été lancé par des groupuscules catalans tel qu’Endavent Barcelonès. La marche a débuté sur la Plaça Tetuan, à 18 h. Environ 400 individus étaient présents. Ces derniers sont toujours motivés par leur soutien envers le rappeur Hasél, mais souhaitent aussi mettre en avant leur liberté d’expression.

Un conglomérat de luttes sociales

Après un an de pandémie et de restrictions, l’arrestation du rappeur catalan a été l’étincelle qui a enflammé les militants barcelonais. Ce soir, les manifestants sont dans la rue à la fois pour montrer leur « hostilité face au gouvernement espagnol » expliquent-ils, mais aussi pour pointer du doigt la précarité de la jeunesse. Aujourd’hui, en Espagne, 40 % des jeunes sont au chômage. Enfin, on retrouve des militants pour le droit au logement et des militants pour les retraites. Une sorte de conglomérat de luttes sociales s’est rassemblée sur la Plaça Tétuan.

WhatsApp Image 2021 03 06 at 19.45.56

Crédit : Equinox

Ce soir, les Mossos d’Esquadra ont élaboré un nouveau mode d’action pour contenir les débordements. Contactés par Equinox, ces derniers ont confié que la présence de groupes organisés d’émeutiers, souvent étrangers, anticipaient leur stratégie. Un nouveau mode d’action qui semble avoir fonctionné au vu des quelques tensions notables avec la police.

Des jeunes en marge de la manifestation ont jeté des bouteilles aux Mossos d’Esquadra. Rapidement, des manifestants sont intervenus en tant que médiateurs entre la police et ces jeunes pour éviter que cela ne dégénère.

Des manifestants étrangers étaient attendus ce soir. Sur le passage de la manifestation, des murs ont été taggués. On pouvait lire des messages écrits par des Français présents sur place.

WhatsApp Image 2021 03 06 at 20.16.16

Crédit : Equinox

La mairie a retiré de manière préventive les conteneurs afin d’éviter de nouveaux incendies sur tout le passage de la marche qui s’est déroulée dans Eixample (Arc de Triumf, plaça Tetuan, carrer d’Aragó). Une grande manifestation est prévue le 20 mars. Elle surviendra 1 mois après l’arrestation de Hasél.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales