Où peut-on voyager en ferry ce printemps ?

par Article partenaire

Monter à bord d’un ferry et se laisser transporter jusqu’à la destination de ses rêves est une façon de voyager qui est revalorisée. Elle offre des avantages indéniables et un certain romantisme que les autres moyens de transport n’ont pas. En effet, selon Reyes Maroto, le ministre espagnol de l’industrie, du commerce et du tourisme, le tourisme pourrait être réactivé au printemps. C’est justement le moment où on devrait parvenir à avoir entre 30 et 40 % de la population vaccinée.

Pour cette raison, de nombreux Espagnols planifient déjà leur voyages qui, bien qu’en restant dans le pays, seront charmés et plein d’enthousiasme à l’idée de reprendre leurs voyages qui ont été radicalement paralysés avec l’arrivée de la pandémie.

En bref, si vous faites partie des passionnés qui réfléchissent à de nouvelles destinations – tout en gardant à l’esprit toutes les mesures sanitaires – voici quelques idées qui pourraient bien vous plaire.

Sans nul doute, les îles Canaries se distinguent toujours et nous tentent par leur incroyable beauté que nous avons à portée de main grâce à la possibilité des ferries. En effet, ce moyen de transport est confortable, plein de magie et le plus adapté pour voyager avec des enfants : ils peuvent courir et se distraire aussi bien sur le pont que dans la cafétéria et même dans la piscine. Cette dernière possibilité n’est toutefois pas disponible sur tous les navires. Mais revenons sur les destinations pour lesquelles vous pouvez embarquer.

Fuerteventura

Cette île est la deuxième plus grande de l’archipel espagnol des Canaries néanmoins, elle est aussi la quatrième la plus peuplée. Cela dit, ses habitants sont dispersés aux quatre coins de l’île.

Fuerteventura a de nombreuses raisons qui vous donneront envie de passer plusieurs jours pour la découvrir. Bien-sûr, il y a des incontournables : vous ne pouvez pas manquer le parc naturel de Corralejo avec ses dunes emblématiques, ainsi que la isla de lobos, l’île des loups, appelée ainsi parce qu’au début du XXe siècle, il y avait une colonie de loups de mer, aujourd’hui disparue. Nous vous recommandons de réserver une place dans votre carnet de voyage pour le village d’El Cotillo, qui est devenu une sorte de Mecque du surf.

La Gomera

C’est l’une des plus petites îles de l’archipel, mais ce n’est pas pour autant la moins touristique. Ses plages sauvages comme La Caleta, Santa Catalina à Hermigua ou la plage isolée d’Alojera attirent toujours de nombreux touristes partis à la recherche de paysages époustouflants.

Mais ce n’est pas tout car elle offre aussi la possibilité d’observer plusieurs espèces de cétacés en liberté comme le grand dauphin et le globicéphale noir.

La Graciosa

Vous ne savez peut-être pas que cette île minuscule fait partie de l’archipel de Chinijo, mais seule La Graciosa est habitée avec une population de moins de mille habitants. A tel point qu’il n’y a que deux petites agglomérations sur toute l’île : Pedro Barba et Caleta de Sebo.

Alors forcément, c’est une destination pour ceux qui aiment la mer, mais qui ne veulent pas avoir trop de monde autour d’eux. Une journée suffit pour la connaître, mais vous pouvez toujours y passer autant de temps que vous le souhaitez, car la tranquillité qu’elle offre vous assurera des moments de détente incomparables.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales