Couvre-feu en Catalogne : le gouvernement étudie un nouvel horaire

par Rédaction Equinox
Couvre-feu en Catalogne

Le secrétaire général de la Santé publique catalane, Marc Ramentol, a proposé de retarder l’horaire pour le couvre-feu en Catalogne.

Dans un entretien avec Catalunya Ràdio ce dimanche, le numéro deux du ministère catalan de la Santé a expliqué que le couvre-feu est révisé « en permanence pour l’adapter à la situation épidémiologique ». Le gouvernement étudie retarder le confinement nocturne actuellement actif de 22h à 06h ajoute Ramentol.

Si le gouvernement espagnol reste sur la ligne qui est pour le moment fixée par le Premier ministre Pedro Sánchez, l’état d’urgence national prendrait fin le 9 mai prochain. Une mesure qui ne permettra plus aux régions de mettre en place un couvre-feu. Le gouvernement catalan critique vertement cette décision.  « Le couvre-feu est une mesure efficace, bien que nous sommes conscients qu’elle affecte émotionnellement les citoyens » a confié Ramentol . « Au-delà du 9 mai, les données épidémiologiques pourraient être meilleures, mais l’urgence pandémique ne sera en aucun cas terminée » déplore le secrétaire général de la Santé Catalane.

Sans l’outil de l’état d’urgence, la Catalogne ne pourra plus activer le couvre-feu, mais pourra toujours légalement confiner perimétriquement son territoire, décréter la fermeture des établissements commerciaux ou restreindre le droit de se réunir à plus de six personnes. Le port du masque sur l’espace public restera inchangé, car c’est une loi nationale indépendante de l’état d’urgence.

Assouplissement des restrictions en Catalogne

Ramentol a confirmé que lundi prochain, le 26 avril, pourrait être la date de l’assouplissement lent et progressif des restrictions en Catalogne. Le confinement périmétrique par communauté de communes pourrait être élargi. Les bars et restaurants espèrent pouvoir ouvrir au-delà de 17h. « Nous devrons voir si les chiffres sont bons » insiste Ramentol. Une nouvelle fois, la prudence fait loi en Catalogne.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales