La Catalogne souhaite des restrictions sur le long terme

par Rédaction Equinox
restrictions catalogne

La Catalogne veut prolonger le couvre-feu après l’état d’urgence et assouplir progressivement les restrictions. 

Le 9 mai prochain prendra fin l’état d’urgence national. Cette période d’exception en Espagne a offert aux exécutifs régionaux un pouvoir accru : couvre-feu, confinement périmétrique, fermetures d’établissements. Les deux derniers points restent possibles sans l’état d’urgence. Détenant les compétences en matière de politique sanitaire, la Catalogne peut confiner ses territoires. La Generalitat peut également décréter des fermetures d’écoles, limiter leurs horaires d’ouverture ou leur capacité d’accueil, si la situation épidémiologique le demande.

Ces mesures devront être validées par le Tribunal Supérieur de Justice catalan en cas de demandes déposées par des collectifs. Le pouvoir de la Generalitat baisse d’un cran : avec la protection juridique de l’état d’urgence, le recours devant les tribunaux était plus que limité.

Maintenir le couvre-feu en Catalogne

La question du couvre-feu est plus épineuse. La porte-parole du gouvernement catalan, Meritxell Budo, a expliqué aujourd’hui en conférence de presse, que la Generalitat souhaitait prolonger la mesure au-delà du 9 mai et donc sans l’état d’urgence. La justice s’est déjà prononcée : un gouvernement régional ne peut pas confiner les personnes à domicile. Pour limiter ce droit essentiel, il faut un vote des députés au parlement national.

Hors, dans les faits, le couvre-feu est un confinement à domicile nocturne. La Generalitat étudie actuellement les solutions juridiques pour trouver une solution. La Catalogne pourrait demander au gouvernement espagnol, après un vote au parlement national, la possibilité de maintenir un couvre-feu local après l’état d’urgence. Si la Catalogne arrive à sauver son couvre-feu, celui-ci pourrait commencer un peu plus tard. Depuis octobre dernier, il est actif de 22h à 06h.

Le reste des restrictions devraient être assouplies progressivement, au regard des chiffres de la pandémie, précise Meritxell Budo. Pour le moment, la Catalogne reste bouclée, il n’est possible d’y entrer ou d’en sortir que pour des déplacements essentiels. Les bars et restaurants ferment à 17h, les boîtes de nuit sont fermées et il n’est pas possible de se réunir à plus de six personnes dans l’espace public ou privé.

La situation s’améliore en Catalogne mais reste compliquée avec plus de 500 personnes actuellement admises en soins intensifs.



LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales