La France lance une alerte sur l’insécurité à Barcelone

Par Rédaction Equinox
centre-ville de Barcelone

Dans ses conseils aux voyageurs pour faire du tourisme en Espagne, le ministère des Affaires étrangères français attire l’attention sur une recrudescence de l’insécurité à Barcelone.

En cette dernière semaine de juin, dans la rubrique “Conseils aux voyageurs“, le quai d’Orsay a publié une note sur la capitale de la Catalogne. “En Espagne, les vols sont nombreux dans les grandes agglomérations, parfois même accompagnés de violence. Une hausse significative des faits de délinquance a notamment été enregistrée à Barcelone au cours des derniers mois. Il convient d’être vigilant notamment dans les quartiers touristiques et les transports publics” explique le ministère des Affaires étrangères.

Il est vrai, que si Barcelone a toujours été une cible de choix pour les pickpockets, jusqu’ici la violence était rarement utilisée contre les personnes. Une tendance qui évolue. Juste avant le confinement, la police catalane notait une augmentation des vols avec violence à Barcelone de 20,1% soit 14.750 cas sur une année.

La France n’est pas la seule à émettre des communiqués concernant la délinquance à Barcelone. La Suisse observe que les quartiers de Barcelone les plus touchés sont les Ramblas, le Raval, le Gotico, la Sagrada Familia et le Born. Le communiqué du ministère des Affaires étrangères suisse ajoute que “les voleurs sont particulièrement actifs dans les bars et les discothèques, de même que dans le métro et à la plage”.Il arrive que les voleurs opèrent en bande afin d’intimider leurs victimes” conclut le communiqué.

Lire aussi : « Barcelone est redevenue la capitale des pickpockets »

Recommandé pour vous