Ramon Mas : « La fermeture des boites à Barcelone entraînera les gens dans la rue »

discothèques catalanes

Ramon Mas, propriétaire de la discothèque Le Wolf à Barcelone et vice-président du syndicat des boites de nuit de Catalogne, réagit au décret de fermeture des boites catalanes.

Vous attendiez-vous à cette nouvelle fermeture ?

Non, même si je la craignais. Pour l’administration publique, c’est la solution facile au problème même si ça ne résoudra rien dans la propagation de l’épidémie.

Recevez-vous une aide financière ? 

Nous allons percevoir une aide de 16 millions d’euros pour l’ensemble des boites de Catalogne.

La fermeture a été annoncée pour une période de 15 jours. Y croyez-vous? 

Non, nous ne pourrons pas ouvrir avant un mois ou un mois et demi à mon avis.

Peut-on parler d’une catastrophe financière pour le secteur ?

Surtout pour les salariés . Nous sommes triste car nous perdons tout le travail que nous avons fait pour employer des deejays, des serveurs etc… Tout le monde revenait avec beaucoup d’enthousiasme, de projets pour l’avenir et c’est extrêmement triste comme situation.

Vous sentez-vous comme le bouc émissaire du gouvernement  ?

Tout à fait. Dans les Baléares les boites sont fermées depuis 15 mois, l’île est devenue un cluster en raison des fêtes étudiantes dans les rues. On nous accuse d’être des foyers de contagions mais avec la fermeture des boites de Barcelone, les rues, les places, les plages de Barcelone vont se remplir de gens qui vont boire, danser, faire la fête sans masque et sans aucune mesure sanitaire.

Le protocole en vigueur pour la réouverture comme danser avec un masque n’était pas respecté dans toutes les discothèques.

C’est sûr. Mais ma boite le Wolf le respectait. C’est toutefois pourquoi nous avons demandé au gouvernement de mettre en place un système de contrôle préalable avec des tests antigéniques. Il suffirait de se rendre en pharmacie, faire son test avant d’entrer en boite. Pendant des mois, la Generalitat a refusé. Il semblerait que maintenant, avec le nouveau ministre de la santé Josep Argimon cela pourra devenir possible. Mais il va falloir du temps. Nous espérons une réouverture d’ici 4 à 6 semaines avec les tests antigéniques.

Etes-vous en faveur de la présentation du pass sanitaire pour entrer en discothèque comme en France ? 

Bien sûr. Avec ce document, il est possible de savoir qui est vacciné, qui a eu la maladie ou qui dispose de tests PCR ou antigénique. Au-delà des boites, il faudra imposer le pass sanitaire dans les restaurants, les gymnases et autres lieux de vie.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous