Covid Espagne : la situation actuelle

Par Rédaction Equinox
Plages Barcelone

Covid Espagne : voici la situation dans le pays

Depuis le 21 juin dernier, l’incidence du Covid en Espagne est en hausse. Le premier jour de l’été, le pays affichait 93 cas pour 100.000 habitants. La situation était alors sous contrôle. Trois semaines plus tard, ce sont 469,5 cas pour 100.000 habitants qui sont détectés par le système sanitaire. Largement au-delà de la barre des 250 cas pour 100.000 habitants fixés par l’OMS, l’Espagne se trouve dans une situation de risque très élevé.

La Catalogne dans le cramoisi

Comme chaque jeudi, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC) a mis à jour sa carte des infections et la Catalogne est l’une des rares régions à se trouver dans la zone à plus haut risque, c’est-à-dire avec une incidence de plus de 500 contagions par 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours. Par conséquent les vingt-sept gouvernements de l’Union européenne estiment que les déplacements ayant pour départ ou arrivée la Catalogne sont « fortement déconseillés ». 

Le gouvernement catalan décrète un couvre-feu qui commence ce soir de 01h à 06h du matin. Le confinement nocturne ne sera pas réactivé sur tout le territoire catalan, mais uniquement dans les zones les plus touchées par la pandémie. Au total, 161 communes sont concernées par la mesure, dont Barcelone ; la liste est disponible ici.

En comptant le délai de validation du tribunal, la mesure devrait être en vigueur à partir de ce week-end. Par ailleurs, la Generalitat a décrété la fermeture des restaurants, bars et autres lieux de vie dès 00h30. Il est aussi interdit de pique-niquer dans les rues, parcs et plages de Catalogne. Les réunions de plus de 10 personnes dans la sphère publique comme privée sont interdites. Toutes ces mesures sont actuellement en vigueur.


Lire aussi : la situation détaillée de la Catalogne


Couvre-feu en Navarre, dans la région de Valence et en Cantabrie

La région de Valence avec une incidence de 385 cas pour 100.000 personnes a été la première à réactiver un couvre-feu cette semaine. Dans 32 communes de la Communauté de Valence (Sant Vicent del Raspeig, Benicàssim, Alaquàs, Alboraia, Aldaia, Almàssera, Benaguasil, Benetússer, Benifaió, Bunyol, Burjassot, Catarroja, El Puig, Gandía, L’Eliana, Meliana, Mislata, Moncada, Paterna, Picanya, Picassent, Puçol, Quart de Poblet, Requena, Riba-roja de Túria, Sedaví, Silla, Tavernes Blanques, Utiel, Valencia, Vilamarxant et Xirivella), un confinement nocturne a été décrété entre 1h et 6h du matin, à partir du 12 juillet et pour au moins deux semaines. Par ailleurs, les restaurants et bars sont fermés dès 00h30 dans toute la région.

La région de Navarre, en ce vendredi matin, vient d’annoncer sa volonté d’activer un couvre-feu de 1h à 6h à partir du 22 juillet sur 95% de son territoire dont la ville de Pampelune. La justice devra donner son feu vert pour ce confinement nocturne.

De son côté, la Cantabrie attend aussi l’aval de la justice pour activer un couvre-feu sur 55 communes (Arenas de Iguña, Argoños, Arnuero, El Astillero, Bárcena de Cicero, Cabezón de la Sal, Cabezón de Liébana, Camaleño, Camargo, Campoo de Enmedio, Cartes, Castañeda, Castro Urdiales, Cieza, Colindres, Comillas, Corrales de Buelna, Entrambasaguas, Escalante, Guriezo, Hazas de Cesto, Hermandad de Campoo de Suso, Laredo, Marina de Cudeyo, Mazcuerras, Medio Cudeyo, Meruelo, Miengo, Noja, Peñarrubia, Piélagos, Polanco, Potes, Puente Viesgo, Ramales de la Victoria, Reinosa, Reocín, Ribamontán al Mar, Ribamontán al Monte, Rionansa, San Vicente de la Barquera, Santa Cruz de Bezana, Santa María de Cayón, Santander, Santillana del Mar, Santoña, Selaya, Suances, Los Tojos, Torrelavega, Valderredible, Vega de Liébana et Villaescusa.)

La région a interdit la vente d’alcool dès 20h. La région est dans le rouge avec 527 cas pour 100.000 habitants.

Covid Espagne : le reste du pays

L’Estrémadure attend l’aval de la justice pour confiner périmétriquement trois villes : Villafranca de los Barros, Salvatierra de los Barros et Valverde de Leganés, avec des incidences respectives de 709, 1.115 et 649 cas pour 100.000 habitants.

En Galice, il faudra désormais un test PCR pour entrer en discothèque.

En Murcie et Asturies, les discothèques et bars musicaux sont fermés. En Aragon, les établissements doivent fermer leurs portes à 00h30.

Les Baléares et Madrid n’ont pas décrété de mesures restrictives en dehors des règles nationales : réduction de la jauge dans les lieux de vies et port du masque dans les endroits clos.

Recommandé pour vous