Plages Barcelone : qualité de l’eau “excellente”

Par Leslie Singla
Plages Barcelone

Plages Barcelone. La qualité de l’eau de mer serait optimale pour se baigner à Barcelone, selon les contrôles effectués. Mais entre la pluie et la pollution, elle peut être altérée. Explications.

Le 1er août dernier, suite à de fortes pluies, le drapeau jaune était hissé sur les plages de Barcelone. Les autorités avaient préféré déconseiller la baignade face à la mauvaise qualité de l’eau analysée. La situation était rapidement revenue à la normale. La situation interroge sur la propreté de la mer Méditerranée sur les côtes catalanes. Pour Mariona de Torres, responsable de l’Unité des Eaux Côtières de l’Agence Catalane de l’Eau, la réponse est très claire : “la qualité de l’eau est très stable et se maintient depuis des années.”

Plages Barcelone : des contrôles réguliers

Selon le rapport de l’année 2020, la majorité des zones de baignade de la région ont reçu la note “excellente”. Il existe trois niveaux précise l’experte : excellent, bon, insuffisant. “98% des plages de Catalogne ont une qualité exceptionnelle, c’est-à-dire respectant les critères demandés”.

Pour s’en assurer, des contrôles hebdomadaires analysant les micro-organismes présents dans la mer, sont effectués par l’Agence Catalane de l’Eau. Un seul facteur peut l’altérer : la pluie. Durant son parcours, cette dernière se charge de dépôts polluants et peut entrer en contact avec les eaux usées épurées. “La mer revient à sa qualité habituelle en 24h ou 48h” ajoute la responsable.

bandera groga platja barcelona 0108211 e1627834719556Durant la haute saison, l’affluence sur les plages augmente, ainsi que dans la mer Méditerranée. Ce facteur laisse à penser qu’il y aurait un impact sur la qualité de l’eau, une idée reçue selon Mariona de Torres. “Il ne faut pas se méprendre avec les phénomènes naturels, comme la formation de mousse ou des tâches spectaculaires. Ils peuvent se former en raison des millions de micro-organismes contenus dans l’eau” précise-t-elle.

Conséquences de l’activité humaine

Malgré les contrôles effectués, de nombreux déchets se retrouvent dans la mer Méditérranée. Si pour l’Agence Catalane de l’Eau la qualité reste la même, la mairie de Barcelone reconnaît qu’il peut y avoir des conséquences. “Nous travaillons sur l’éducation de la population pour l’éviter” relate Patrícia Giménez, responsable des plages de la capitale catalane.

Elle souligne les différentes campagnes effectuées en ce sens. El mar empieza aquí (la mer commence ici) est le message affiché au niveau des grilles d’évacuation des eaux pluviales. Il vise à rappeler de ne rien jeter à cet endroit, les petits déchets pouvant avoir des effets nocifs sur la faune et la flore marines. Barcelone a lancé cette année un projet pilote : l’interdiction de fumer sur plusieurs plages de la ville. “Outre pour la santé des habitants, c’est également pour éviter les mégôts dans la mer” précise Patrícia Giménez. La mairie espère que les actions sensibilisent les Barcelonais et visiteurs.

En parallèle, les baigneurs peuvent connaître l’état de l’eau en temps réel, grâce à l’application Platges.cat informant quotidiennement de l’état de l’eau.

Recommandé pour vous