Frontière France Espagne : contrôles renforcés

Publié le Mis à jour le
Frontière France Espagne

Frontière France Espagne. Suite à la forte propagation du variant delta en France, le gouvernement s’est réuni hier, en visioconférence, pour un conseil de défense. À l’avenir, les passages transfrontaliers seraient suivis plus étroitement.

Des contrôles aux frontières « plus fermes, plus drastiques » a assuré Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. Alors que le virus progresse de l’autre côté des Pyrénées, la France a annoncé de nouvelles mesures pour contenir la pandémie. Parmi elles, l’entrée sur le territoire français serait plus strict.

Jusqu’à maintenant, les contrôles à la frontière franco-espagnole étaient aléatoires. Désormais, le gouvernement français souhaite tester « 100 % des voyageurs en provenance des pays à risque » via des tests antigéniques.

Frontière France Espagne : les conditions de passages

À ce jour, pour se rendre en France par voie terrestre, les voyageurs de plus de 12 ans non-vaccinés doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 h avant le départ. Les personnes vaccinées, quant à elles, doivent se munir de leur pass sanitaire, valable 7 jours après la seconde injection du vaccin (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ou 28 jours après la dose unique du vaccin Janssen/Johnson&Johnson.

Dans le cas d’une personne infectée par la Covid, un certificat de rétablissement autorise les voyageurs à traverser la frontière. Il est possible de l’obtenir en France après le résultat d’un test PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. En Espagne, seul un test PCR négatif permet d’obtenir le certificat de rétablissement (certificado de recuperación).

 


Lire aussi : Tests PCR en Espagne : ce qu’il faut savoir


 

 

Recommandé pour vous