Début des essais cliniques du vaccin espagnol à Barcelone

Par Leslie Singla
Publié le Mis à jour le
Covid Espagne

Les essais cliniques du vaccin espagnol ont débuté dans des hôpitaux à Barcelone et Gérone. Trente volontaires participent. 

En ce mois d’août, l’Agence espagnole du médicament et des produits de santé (AEMPS) a autorisé les essais cliniques du vaccin espagnol contre la Covid-19 sur des patients. Le laboratoire pharmaceutique catalan Hipra est à l’origine du vaccin, et possède son siège à Amer en Catalogne.

Suite au feu vert, ce sont trente volontaires qui ont été sélectionnés de façon aléatoire, sur les 400 qui se sont présentés. Les médecins ne s’attendaient pas à recevoir autant de demandes. Tous les participants répondent aux critères requis : ils ont entre 18 et 39 ans, ils sont en bonne santé, n’ont pas eu la Covid-19 et n’ont pas été vaccinés.

Déterminer l’immunité

Les essais se déroulent dans les hôpitaux Clínic à Barcelone et Josep Trueta à Gérone. Quinze volontaires ont reçu la première dose du vaccin Hipra et l’autre moitié celle du Pfizer. Ils ne savent pas quel vaccin leur a été injecté. Les volontaires sont notamment observés dans les deux heures après l’injection pour noter les signes cliniques. La seconde dose sera administrée trois semaines plus tard. La phase actuelle I/IIa a pour objectif de définir la sûreté du produit et sa capacité d’immunité.

Les chercheurs ont expliqué qu’il est encore trop tôt pour établir un calendrier des différentes phases. Ils espèrent avoir des données plus concrètes d’ici deux voire trois mois, pour savoir quelle sera la suite des essais.

Recommandé pour vous