La Catalogne en symboles : la senyera, le drapeau catalan

Par Camélia Balistrou
Publié le Mis à jour le
Drapeau catalan Barcelone Clementine Laurent

Le drapeau sang et or flotte sur tous les bâtiments officiels de Catalogne. Quatre barres rouge et jaune singulières qui rassemblent une population basée de part et d’autre de la frontière franco-espagnole. Quel est son histoire ? 

Photo : Clémentine Laurent/ Equinox

Daté du 9e siècle, le drapeau catalan est l’un des plus anciens d’Europe. Son origine découle d’une légende autour du Comte de Barcelone Guifred le Poilu, ou Guifré el Pilós dans la langue originale. L’histoire raconte que l’Empereur franc Louis le Pieux aurait dessiné sur le bouclier doré du Comte de Barcelone les bandes rouges avec quatre doigts trempés dans le sang du Comte, blessé lors d’une bataille contre les Normands en 870.

Au-delà de cette légende, la première fois où l’on voit apparaître le drapeau catalan se situe en 1057. Par exemple, les tombes de la comtesse Ermessenda (décès en 1058) et du comte Ramon Berenguer II dans la cathédrale de Gérone reposent sous leurs armoiries et le drapeau de la Catalogne. 

De “drapeau royal” à drapeau officiel de la région

Au 13e siècle, lors du règne du roi Jacques Ier, le drapeau est nommé « drapeau royal » (bandera reial) et renvoie aux rois d’Aragon. Les chroniques médiévales de Bernat Desclot et de Ramon Muntaner évoque aussi le terme “senyera” des rois d’Aragon.

Au 19e siècle, le mouvement culturel romantique catalan de la Renaixença le réaffirme comme drapeau national de la Catalogne. Il a été le drapeau officiel de la région de 1932, (avec le statut d’autonomie de 1932, Estatut de Núria), à la fin de la guerre d’Espagne, gagnée par les Franquistes. Sous la dictature franquiste, les symboles catalans ont été prohibés. Dès la chute de la dictature et avec le nouveau statut d’autonomie catalan en 1979, les quatre barres sang et or redeviennent le drapeau officiel.

Variante indépendantiste

Au 20e siècle apparaît une variante, symbolisant l’aspiration à l’indépendance, l’Estelada (littéralement, « l’étoilée »). C’est un drapeau catalan auquel est ajoutée une étoile blanche dans un triangle bleu, emprunté au drapeau cubain par les volontaires catalans qui se sont battus aux côtés des Cubains contre la monarchie espagnole.

estelada

Il est également largement utilisé, sans valeur officielle, dans les communes du département français des Pyrénées-Orientales, appelé localement “Catalogne Nord “, et utilisé dans les blasons des villes, notamment de Perpignan, capitale de l’ancien Royaume de Majorque.

Recommandé pour vous