Immobilier : les Français de Barcelone se ruent sur la Costa Brava

Publié le Mis à jour le
Français de Barcelone

Les Français de Barcelone sont actuellement les principaux acheteurs d’immobilier de luxe dans la province de Gérone selon l’agence Barnes Barcelona, spécialisée dans les biens haut-de-gamme en Catalogne.

Photo: Jorge Salvador

Les Français résidant dans la capitale catalane se tournent vers la province de Gérone et en particulier le Baix Empordà qui abrite les jolis villages de Begur, Palafrugell et Peratallada. La plupart d’entre eux y trouvent leur résidence secondaire, d’autres décident de s’y installer pour travailler à distance. « Il y a un net regain d’intérêt pour la région qui cumule beaucoup d’atouts et notamment celui d’être attrayante toute l’année », explique Xavier Martin, responsable Costa Brava et lui-même expatrié français en Catalogne depuis plus de 20 ans. La demande a ainsi augmenté d’environ 20% par rapport à 2019.

« Les confinements et restrictions ont redistribué les cartes, beaucoup ont peur que cela se reproduise et cherchent un plan B en cas de blocage, poursuit l’agent immobilier, au lieu d’acheter aux Baléares par exemple, ils achètent sur la Costa Brava, à deux heures en voiture de Barcelone. Même en cas de restrictions, on peut facilement y aller ou en revenir ». Les Français de Barcelone sont ainsi devenus les principaux acheteurs de la zone ces derniers mois. Ils sont imités par de nombreux compatriotes : les Français résidant dans de grandes villes de l’Hexagone et pouvant télétravailler se sont aux aussi tournés vers la côte catalane. Expatriés ou pas, les Français représentent ainsi la moitié des nouveaux acquéreurs de biens immobiliers de luxe sur la Costa Brava au premier semestre 2021.

Un retour à la nature et des économies

Si la proximité avec Barcelone et la France expliquent cette tendance, le besoin d’un retour au vert provoqué par la crise sanitaire a également bénéficié à la région. « L’Empordà abrite des parcs naturels et des paysages préservés, qui s’inscrivent dans le désir de retour à la nature recherché par beaucoup, explique Xavier Martin. Les critères demandés par les acheteurs incluent aussi de plus en plus souvent une terrasse, un jardin ou des espaces communs en extérieur.

L’agence explique par ailleurs que la pandémie a provoqué une augmentation de l’épargne des classes les plus hautes. Les changements de priorités et de façons de vivre imposés par la crise sanitaire les poussent à investir davantage dans leurs résidences. La demande est telle que l’agence prédit une prochaine augmentation des prix.


Lire aussi : L’annuaire des agences immobilières françaises à Barcelone


Les Français de Barcelone se ruent sur la Costa Brava

Recommandé pour vous