Vaccination Covid : la Catalogne veut séduire les jeunes

Par Aurélie Chamerois
Vaccination Covid

Vaccination Covid. Quatre jeunes Catalans sur dix ne sont pas encore vaccinés. La région met les bouchées doubles pour tenter de les y inciter. 

“Le moment pour se faire vacciner, c’est maintenant” a martelé hier Carmen Cabezas. La secrétaire à la Santé publique catalane a appelé, une fois de plus, à la responsabilité collective pour “affronter l’automne avec la plus grande normalité possible”. Visés cette fois-ci : les jeunes, qui trainent à se faire vacciner. Selon les derniers chiffres, 69% des Catalans ont reçu les deux doses, avec des disparités très fortes selon les tranches d’âge. Ainsi les plus de 70 ans dépassent les 92% de vaccinés, les plus de 40 ans 80%, tandis que les 30-39 ans ne sont qu’à 66% et les 20-29 ans à 60%.  Effet vacances ou pas, les autorités sanitaires catalanes s’inquiètent et ont décidé de mettre les moyens.

Des centres de vaccination sont désormais installés dans plusieurs universités, s’ajoutant aux vaccinodromes sans rendez-vous ouverts depuis un mois. Les jeunes non vaccinés sont incités à s’y rendre par SMS ou même par téléphone. Un million d’entre eux ont déjà été contactés personnellement.

Carmen Cabezas a également insisté sur le fait que les personnes vaccinées sont huit fois moins hospitalisées que les autres, tandis que les non vaccinées ont 13 fois plus de chance d’être admises en services de réanimation.

Vaccination Covid : une 3e dose pour 15.000 personnes

Le gouvernement catalan se prépare aussi à l’administration d’une 3e dose et estime à 15.000 le nombre de personnes immunodéprimées pour lesquelles elle sera nécessaire afin d’obtenir une immunisation satisfaisante. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) assure cette 3e dose est recommandée  “pour les personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli dans le cadre de leur primovaccination, […] en particulier celles vivant en milieu fermé comme les résidents des établissements de soins de longue durée”.  Sont notamment concernés les receveurs de greffe d’organe, les malades ayant la sclérose en plaques ou les personnes âgées fragiles. Le calendrier pour l’administration de cette troisième dose n’est pas encore connu, le gouvernement catalan insistant avant tout sur l’urgence de vacciner davantage le reste de la population.

Depuis plusieurs semaines déjà, la situation sanitaire s’améliore en Catalogne. Les hospitalisations ont atteint hier leur chiffre le plus bas depuis le 10 juillet (moins de 900 personnes), tandis que le taux d’incidence reste maitrisé (54 cas pour 100.000 personnes sur 7 jours). La région lèvera la plupart de ces restrictions demain.

Recommandé pour vous