Un Français choisit Barcelone pour se transformer en alien

Par Camélia Balistrou
Black Alien

Récemment arrivé à Barcelone, le Français Anthony Loffredo, 33 ans, alias Black Alien, réalise un projet très atypique : devenir un alien. Pour cela, le trentenaire subit de multiples opérations chirurgicales et a choisi Barcelone pour atteindre son objectif. 

Crédit : Anthony Loffredo 

Implants sous-cutanés, langue fendue et verte, ablation des oreilles, encre injectée dans les yeux, Anthony Loffredo, surnommé Black Alien, est un adepte des transformations extrêmes. Et pour cause, son projet consiste à « devenir un alien » confie-t-il au journal El Periodico. L’ancien montpelliérain a alors choisi la capitale catalane afin de poursuivre sa métamorphose.

Ainsi, il n’est pas rare d’apercevoir la silhouette musclée de Black Alien dans le quartier du Raval, où il habite. Chacune de ses ballades dans les rues barcelonaises suscitent parfois l’interrogation, mais le plus souvent, l’effroi des passants.

Black Alien : « Un projet artistique »

Malgré une apparence qui se détache clairement d’un phénotype humain, le processus de transformation de Black Alien atteint seulement 29 % de son objectif final. Pour le néo-Barcelonais, modifier son apparence physique est un rêve d’enfant. « J’ai toujours adoré les robots et les extraterrestres, je voulais être comme ces créatures quand j’étais petit », raconte-t-il au journal français Midi Libre. C’est alors que le jeune homme décide de franchir le pas à 26 ans en coupant sa langue en deux.


Une première intervention qui l’a motivé à poursuivre son évolution. « J’ai commencé la chirurgie tardivement, car je vivais chez mes parents, admet-il. Une fois seul, je me suis lancé et tout s’est enchaîné rapidement. » Désormais, le Français se voit comme une sculpture qu’il modèle à sa guise. Ses transformations constituent, pour lui, une manière de s’affirmer et surtout de se sentir « mieux ».

Son entourage accepte sa transformation sans pour autant la cautionner. « Cela a été difficile au début pour mes parents. Ma mère se demandait ce qu’elle avait fait pour que je me fasse ça » se remémore Anthony, « elle se demandait même si je ne commençais pas à devenir fou… »

Hygiène de vie irréprochable

Sa transformation corporelle n’est pas sans risques. « La douleur fait partie du jeu » rappelle Black Alien, c’est pour cela que le Français veille à suivre une hygiène de vie saine pour trouver un équilibre. Il ne boit pas, ne fume pas, s’entraîne deux fois par semaine et a adopté un régime végan puis cétogène qui consiste à réduire de manière drastique son apport en glucides au profit de lipides.

En menant ce projet, Black Alien espère aussi véhiculer un message de tolérance. « Il ne faut pas juger les gens en se fiant à leur apparence, il faut parler avec eux, apprendre à les connaître » souligne-t-il dans les colonnes du Periodico. En s’installant à Barcelone, le trentenaire a tout de suite été séduit par le côté cosmopolite de la ville et l’ouverture d’esprit des Barcelonais. « Il y a des gens de n’importe quelle origine ici, cela me plaît ». 

Législation moins stricte à Barcelone

Si Black Alien a choisi la capitale catalane pour satisfaire sa lubie, c’est avant tout pour jouir d’une législation moins stricte par rapport à la France en matière de modifications corporelles. « Les premières interventions faites en France ont été réalisées par des chirurgiens compétents mais pas reconnus comme médecins » explique Anthony. Ce genre d’opération dépasse le cadre de la médecine esthétique et est donc prohibé sur le territoire français. À Barcelone, Black Alien a trouvé le moyen de continuer son évolution dans un cadre tout à fait légal.

Sa dernière opération remonte à juillet dernier durant laquelle sa lèvre supérieure a été enlevée, ses dents aiguisées et ses oreilles ainsi que son nez coupés. La prochaine étape de sa métamorphose est prévue en novembre, à Barcelone. Au programme, une ablation de l’annulaire et l’auriculaire de chaque main qui réduirait son nombre de doigts à 6… Comme un véritable alien.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité