La pollution à Barcelone, pire que prévu

Par Clémentine Laurent
Pollution à Barcelone

L’Organisation mondiale de la santé a modifié ses critères de pollution de l’air. Résultat : les taux de pollution à Barcelone sont considérés comme encore plus dangereux pour la santé que ce que l’on estimait.

L’Organisation mondiale de la santé a revu à la baisse ce qu’elle considère comme un niveau de pollution acceptable dans l’air, dans un communiqué paru ce mercredi 22 septembre.

Désormais, certains taux de particules polluantes que l’OMS considérait comme acceptables sont désormais vus comme dangereux pour la santé. Cela concerne en particulier les particules en suspension, l’ozone, le dioxyde d’azote, le soufre et le dioxyde de carbone.

Le taux de pollution à Barcelone, plus dangereux que prévu

Plus de 90 % de la population mondiale vivait à un endroit où la pollution de l’air dépassait les niveaux acceptables, en 2019 selon l’OMS.

C’est le cas de Barcelone, dont les taux de particules polluantes dépassent largement les recommandations de l’organisation et sont considérés comme très nocifs pour la santé humaine.

La qualité de l’air est notamment très mauvaise dans le quartier de l’Eixample, qui n’a quasiment pas respecté les nouvelles recommandations de l’OMS en termes de taux de dioxyde d’azote, en 2021.

Entre janvier et septembre 2021, la moyenne des émissions de dioxyde d’azote dans l’Eixample était d’environ 33 microgrammes par mètre cube. Jusqu’à maintenant, la limite fixée par l’organisation était de 40 microgrammes par mètre cube, le quartier respectait donc les recommandations. Mais avec les nouveaux critères, l’OMS conseille de ne pas passer au-dessus des 10 microgrammes par mètre cube ; l’Eixample dépasse donc plus de trois fois les limites.

1300 décès prématurés par an dus à la pollution à Barcelone

Chaque année, ce seraient 1300 morts prématurées qui pourraient être évitées à Barcelone si la ville respectait les recommandations de l’OMS, selon une étude d’ISGlobal.

L’organisation rappelle que la pollution de l’air représente l’une des plus grandes menaces pour la santé humaine, et provoque chaque année environ 7 millions de décès prématurés. Elle est également responsable de problèmes de santé chez les enfants, notamment en empêchant le bon développement des poumons ou en provocant des infections respiratoires.

La pollution à Barcelone est notamment due au trafic routier, que la mairie vise à réduire en créant des zones de basses émissions.

Retrouvez les dernières cartes de la pollution à Barcelone ici.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité