Pandora Papers : ces Espagnols et Français impliqués

Par Clémentine Laurent
Publié le Mis à jour le

Shakira, Dominique Strauss-Kahn… De nombreuses personnalités sont citées dans l’enquête des Pandora Papers, dont 600 Français et plus de 600 Espagnols.

Responsables politiques et même de la monarchie, chanteurs, footballeurs… Parmi les centaines de noms cités par l’enquête des Pandora Papers, nombreux sont les personnalités connues dans le monde entier.

 » Les Pandora Papers » est le nom d’une grande enquête, menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et 150 médias internationaux et dévoilée ce dimanche 3 octobre. La fuite de 12 millions de documents confidentiels révèle les noms de personnes qui ont dissimulé leur fortune derrière des sociétés offshore, dans des paradis fiscaux, à l’image des fameux Panama Papers de 2016.

Sur cette liste figurent 600 noms français et même plus encore de noms espagnols, dont des personnalités connues :

Dominique Strauss-Kahn

L’ancien directeur général du Fonds monétaire international figure dans les Pandora Papers comme le directeur et actionnaire d’une entreprise à Dubaï.

Shakira

L’artiste colombienne, résidant à Barcelone, est mentionnée dans les documents de trois entreprises enregistrées dans les îles Vierges britanniques. Ses conseillers ont démenti son implication dans l’affaire à El País.

Julio Iglesias

Pas moins de 19 entreprises offshores sont enregistrées dans les îles Vierges britanniques, et dont le chanteur espagnol serait directeur.

Angel di Maria

L’attaquant au PSG, d’origine argentine, aurait profité d’une société-écran basée au Panama pour dissimuler une partie de sa fortune.

Pep Guardiola

Toujours dans le monde du sport, le nom de l’entraîneur espagnol apparaît comme ancien titulaire d’un compte dans une banque en Andorre, alors qu’il entraînait le club du FC Barcelone.

Corinna Larsen

L’ancienne maîtresse du roi émérite est également citée dans les Pandora Papers. Selon La Sexta, Corinna Larsen prévoit de léguer 30 % des revenus d’un fonds d’investissement hispano-saoudien (dans lequel elle est impliquée) à Juan Carlos I de Bourbon, si celle-ci décède. L’avocat de la femme d’affaires dément.

Aymeric Chauprade

Si son nom est moins connu, il n’en reste pas moins une personnalité politique française pour avoir conseillé Marine Le Pen. Le géopolitologue apparaît dans les Pandora Papers comme propriétaire de deux structures offshore (ce qu’il a démenti au Monde).

Miguel Bosé

D’origine panaméenne, le chanteur et acteur espagnol est lié à une société offshore, dont le siège est au Panama.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité